Rennes : nouveau rassemblement pour dire “stop aux lois liberticides”.

Un nouveau rassemblement est organisé à Rennes ce samedi 19 décembre contre “les lois liberticides”. Une des principales revendications des manifestants : le projet de loi sécurité globale, considéré comme une attaque à la liberté d’informer. 

C’est le quatrième rassemblement à Rennes, mais pas question pour les manifestants de lâcher. Cet après-midi, le rendez-vous est donné sur l'esplanade Charles-de-Gaulle à Rennes. Alors que les premiers rassemblements ont réuni des milliers de personnes, ce samedi, ils sont entre 300 et 400 personnes à s'être rassemblées. 

Le principal pour les présents, c'est de "maintenir la pression". "Ne laissons pas l'Etat nous terroriser", s'exclame une jeune femme au micro. 

"Rien à cacher, rien à flouter", "On nous mutile, on nous 'perquiz', qui c'est qui terrorise ?", proclament les banderoles des manifestants. 

Pour une des manifestantes, cette loi est très dangereuse "car maintenant les policiers pourront faire ce qu'ils veulent. Nous n'aurons plus les moyens de montrer les images". 

Un important dispositif de forces de l'ordre est déployé afin d'éviter les débordements comme ceux du 5 décembre. Le rassemblement de ce samedi reste statique sans défilé dans les rues du centre-ville.


“Il faut maintenir la pression dans la rue aussi pour construire le mouvement massif et déterminé qui nous permettra de gagner et de relever la tête”, revendique le Nouveau Parti Anticapitaliste de Rennes.
 

Couvre-feu n'est pas cessez-le-feu ! Alors que nous étions près de 6000 à Rennes le 28/11 et que des milliers de...

Publiée par NPA Rennes sur Mercredi 16 décembre 2020

Au total, 13 associations ou organisations syndicales ou partis politiques ont appelé à manifester ce samedi : Nous Toutes 35, NPA Rennes, UCL Rennes, Ensembles! Rennes, Parti de Gauche 35, France Insoumise, Solidaires 35, SUD PTT, UJFP Bretagne, Extinction Rebellion, Groupe Logement du 14 octobre, Collectif Vérité et Justice pour Babacar Gueye. 

 

La loi de sécurité globale, mais pas que 


Les manifestants dénoncent aussi "d’autres projets dangereux" proposés par le gouvernement comme le "projet de loi confortant les principes républicains".

Ce projet de loi consiste à lutter contre toute forme de séparatisme. Selon plusieurs syndicats, cette loi "conduirait à couvrir des actes racistes et islamophobes et à construire l'image d'un ennemi de l'intérieur".

 

D’autres rassemblements en Bretagne


Le collectif contre la loi de sécurité globale, qui rassemble 27 organisations brestoises associatives, syndicales ou politiques, avait également appelé à manifester ce 19 décembre, à 15h, place de la Liberté à Brest. Ils étaient environ 500 à avoir répondu à l'appel.

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité