Rennes : 200 manifestants contre les violences policières

Les manifestants contre les violences policières n'ont pu manifester dans les rues du centre historique de Rennes / © A. Castier
Les manifestants contre les violences policières n'ont pu manifester dans les rues du centre historique de Rennes / © A. Castier

Alors que Paris sera le théâtre d'une "Marche pour la Justice et la Dignité" le dimanche 19 mars, un rassemblement contre les violences policières a réuni près de 200 manifestants dans les rues de Rennes ce samedi. Le cortège, interdit de centre-ville historique, a défilé dans l'ouest de la ville. 

Par Thierry Peigné

Près d'une centaine à 15h au départ place de la mairie, ils se sont vite retrouvés près de 200 manifestants à défiler sur les quais, rue de Brest et dans les rues de l'ouest de la ville. L'appel à manifester lancé initialement par demosphere avait été relayé par Nuit Debout 35. Une occasion de manifester contre les violences policières pour ceux qui ne pourront pas se rendre à Paris le 19 mars pour la marche pour la justice et la dignité.

Dès le rassemblement place de la mairie, les gendarmes mobiles déployés en nombre, interdisaient aux manifestants d'emprunter les rues du centre historique. Le préfet avait en effet pris un arrêté interdisant de manifester en centre-ville ce samedi de 11h à 24h à l’intérieur d’un périmètre défini.

Les prénoms de Babacar (décédé suite à une interpellation à Rennes en décembre 2015), Théo, Adama, Zyed et Bouna, considérés comme les victimes des violences policières, ont résonné inlassablement dans les slogans des manifestants. 


"Urgence. Urgence. La police assassine." "Flics, violeurs, assassins."  "La police soutient le colonialisme." Les propos hostiles aux policiers n'ont cessé d'être scandés tout au long du défilé. Plusieurs face-à-face sans violence entre manifestants et gendarmes mobiles ou policiers ont eu lieu jusqu'à 17h30, heure vers laquelle les manifestants se sont dispersés au niveau du campus de Villejean.
 

Manifestation à Rennes contre les violences policières
A Rennes, il y a bien eu une nouvelle mobilisation ce samedi contre les violences policières. Manifestation, mais hors du centre historique à la suite d'un arrêté d'interdiction préfectoral. Intervenants : Malik - Christophe Mirmand, Préfet d'Ille-et-Vilaine - Anne, collectif Babacar - Reportage : A. Castier - J.M. Piron

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus