Rennes : 2000è greffe du foie au CHU

Le CHU de Rennes célèbre ce samedi sa 2 000è greffe du foie. Dans ce centre de greffe hépatique, unique dans l'Ouest, le professeur Karim Boudjéma, chef du service, a salué le travail des équipes. Mais si la greffe sauve des vies, pour ceux qui l'attendent, le temps est long. 

© France 3 Bretagne
Le CHU de Rennes fête ce samedi sa 2000è greffe du foie. Les premières tentatives de greffe de cet organe datent de 1963 aux USA. Depuis, le foie est devenu le 2ème organe le plus greffé après le rein. Hépatite, cancer, anomalies génétiques, les risques d'avoir un foie qui dysfonctionne sont nombreux, et l'organe est vital. Le CHU a donc créé un service dédié à ces anomalies du foie, référence pour tout le grand ouest. Le chirurgien Karim Boudjema, chef du service a lui même déjà procédé à plus de 1000 greffes.
Mais si la greffe sauve des vies, pour ceux qui l'attendent, le temps est long.

Karim Boudjema, chef du service de chirurgie hépatique CHU de Rennes
Karim Boudjema, chef du service de chirurgie hépatique CHU de Rennes © France 3 Bretagne

Un an à un an et demi d'attente avant la greffe


Depuis le mois d'avril, Gérard Robin attend. Ce jour-là, à Nantes, un médecin lui a annoncé qu'un cancer avait commencé à lui grignoter le foie… qu'il lui restait une chance, la greffe. La liste d'attente est longue, il faut souvent entre 12 et 18 mois pour obtenir un greffon, mais tout dépend de la gravité du mal.
Hubert Le Montagner lui, a été gréffé il y a 4 ans. Depuis, il se rend régulièrement à l'hopital pour parler à ceux qui attendent, les rassurer et leur montrer que c'est possible.

Le reportage à Rennes de Séverine Breton et Jean-Michel Piron

durée de la vidéo: 02 min 01
2000è greffe de foie CHU Rennes
Interviews :
- Gérard Robin, patient en attente de greffe
- Pauline Houssel-Debry, Praticien hospitalier - Service des maladies du foie CHU Rennes
- Hubert Le Montagner, Président Transhépate Bretagne Ouest
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société