Rennes : 400 personnes rassemblées à l'occasion de la journée internationale contre les violences policières

400 personnes sont rassemblées depuis le début de l'aprés-midi sur l'esplanade Charles de Gaulle à Rennes pour protester contre les violences policières. La préfecture avait interdit le principe d'une marche. Les familles de plusieurs victimes ont pris la parole.

Environ 400 personnes se sont rassemblées sur l'esplanade De Gaulle
Environ 400 personnes se sont rassemblées sur l'esplanade De Gaulle © M. Sicard-Cras

A l’occasion de la journée internationale contre les violences policières et contre le racisme, un rassemblement a été organisé à Rennes . Près de 400 personnes ont répondu à l'appel dans le calme pour le moment.

Les familles d'Allan Lambin, Babacar Gueye et Maeva Coldeboeuf sont présentes, pour témoigner de leur histoire.

Awa Gueye, la soeur de Babacar, tué par un policier à Rennes en 2015 a pris la parole. Elle attend de nouvelles analyses balistiques après le non-lieu prononcé par le procureur dans le dossier.

Autre prise de parole, celle de la belle-soeur de Maeva Coldeboeuf, 21 ans, percutée par une voiture de police sur un passage piéton à Rennes en janvier 2020. Les agents en question ont été condamnés à  12 mois de prison avec sursis.

Dernier témoignage, celui de la tante d'Allan Lambin, mort au commissariat de Saint-Malo en 2019 prend. La famille attend des expertises supplémentaires.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation violence police société sécurité