• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : le blues des salariés des Finances Publiques

© Marc-André Mouchère / France 3 Bretagne
© Marc-André Mouchère / France 3 Bretagne

Un piquet de grève aux Finances Publiques, un autre à la Poste. Ce n'est pas un hasard, les fonctionnaires sont tous visés par l'Action Publique 2022.

Par Marc-André Mouchère

Ils n'étaient qu'une poignée à 6h30 ce matin. L'heure du facteur. La Direction Régionale des Finances Publique attend ce matin un gros camion de La Poste. Il doit apporter tous les chèques et autres TIP SEPA des contribuables qui ne payent pas l'impôt par Internet (il s'agit du deuxième tiers des impôts). Et ils sont encore très nombreux même si les règles se sont resserrées en 2016.


Une réforme en marche

Avec la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) qui dès juillet 2007 entendait déjà moderniser les Services publiques - c'est-à-dire pousser leur efficacité et diminuer leur coût - on avait constaté une baisse des effectifs à la faveur des départs en retraite.

Avec l'arrivée d'Emmanuel Macron à la présidence, la réforme des services publics veut maintenant se tourner vers une plus grande rationalisation par des regroupements d'activités et surtout la dématérialisation des services publics en jouant la carte des progrès numériques. Tout par Internet et le moins possible d'aide et de renseignement par téléphone.

À son arrivée au gouvernement, le Premier ministre, Édouard Philippe, a lancé le programme "Action Publique 2022" pour repenser le modèle de l'action publique avec un Comité Action Publique 2022 dit CAP 22.


Une politique contestée par la CGT Finances Publiques

Les Finances Publiques font partie des services visés et un syndicat comme la CGT voit cette réforme comme une manœuvre pour réduire les coûts quitte à sabrer les missions. Rien qu'en Ille-et-Vilaine les effectifs sont passés de 2000 à 1600 en 8 années. Au Centre d'Encaissement des Finances publiques ils sont une quarantaine. C'est le plus gros des trois centres de France. Ici on traite avec des machines industrielles les paiement par chèques ou TIP. Mais ce que craignent les salariés c'est un projet de regroupement avec la Trésorerie du Contrôle Automatisé, le service du paiement des amendes (et des relances des impayés) qui emploie sur un autre site 150 personnes. 

Après la suppression toujours plus fréquente de Trésoreries rurales, ce sont aussi d'autres services comme le Cadastre qui vont être réformés. 

"Le gouvernement fait une grande réforme surtout pour supprimer des emplois. Dans Cinq à dix ans toutes les trésoreries rurales auront disparu" ajoute Hervé Couvert (co-secrétaire CGT Finances publiques 35) "Et pourtant les gens ont besoin de se renseigner par exemple pour le prélèvement à la source, personne ne leur donne de réponses. Et puis il y a la fracture numérique pour les anciens, mais aussi pour tous ceux qui n'en ont pas les moyens"

L'heure passe, le camion de La Poste n'arrive pas : un mouvement de grève des postiers l'a bloqué au départ de la Plateforme Industrielle du Courrier.


A lire aussi

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus