• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : deux Kurdes présentés à un juge après des violences post-référendum turc

© CC
© CC

Deux trentenaires de la communauté kurde ont été présentés à un juge d'instruction ce mardi après-midi. Ils sont soupçonnés de violences lors d'affrontements entre des membres des communautés turques et kurdes à Rennes suite aux résultats dimanche du référendum en Turquie.

Par Thierry Peigné

Dimanche soir en Turquie, le "oui" au référendum sur la révision constitutionnelle voulu par le président Recep Tayyip Erdogan a recueilli 51,37% des suffrages. Un résultat contesté et qui a été à l'origine de vives tensions dans le sud de Rennes.

Bagarre à coup de battes de baseball

Vers 20h, ce dimanche soir, dans le quartier du Blosne, plusieurs dizaines de personnes membres des communautés turques et kurdes, se rassemblent place de Zagreb. Une rixe entre une vingtaine d'entre eux éclate à coup de barres de fer et de battes de baseball. Des voitures circulant dans le quartier sont endommagées. Une dizaine de plainte sera déposée. Les forces de l'ordre intervenues sur place pour ramener le calme, sont pris à partie. Elles se servent de gaz lacrymogène pour disperser leurs agresseurs. Un policier est blessé à la jambe par un jet de pavé.

Course poursuite

Deux trentenaires membres de la communauté kurde, armés de bâtons, se sauvent en voiture. Ils seront rattrapés par la police suite à une course poursuite. En garde à vue depuis dimanche soir, ils ont été déférés au parquet de Rennes ce mardi après-midi, en vue d'une mise en examen selon le substitut du procureur de permanence. Les faits de violences volontaires sur personnes dépositaires de l’ordre publique, participation à un attroupement armé et refus d’obtempérer pourraient être retenus contre eux.

Une information judiciaire a été ouverte, permettant de prolonger l'enquête et de rechercher d'autres protagonistes de ces incidents.

INFO 19H30 : le conducteur kurde de la voiture a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Le passager était toujours en cours de déferrement.

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus