• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : une étudiante porte plainte pour avoir été filmée sous la douche en résidence universitaire

Des employés du CROUS occultent les ouvertures au-dessus des douches des résidences universitaires - 4 mars 2019 / © FRance 3 Bretagne - M. Hamiot
Des employés du CROUS occultent les ouvertures au-dessus des douches des résidences universitaires - 4 mars 2019 / © FRance 3 Bretagne - M. Hamiot

Plusieurs étudiantes logées en résidence universitaire à Rennes auraient été filmées à leur insu dans les sanitaires. Le CROUS indique qu'une jeune femme a déposé plainte. Des travaux sont engagés cette semaine. Mais la sécurité est remise en question sur le campus. 
 

Par Thierry Peigné


Selon le CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires), une étudiante, qui n'a pas voulu témoigner devant notre caméra, a porté plainte contre X après avoir aperçu un smartphone la prenant en photo ou la filmant à son insu sous la douche. Les faits se sont déroulés le mardi 26 février dans un bloc sanitaire d'une résidence universitaire du campus de Beaulieu. Pour le moment, l'identité du présumé agresseur est inconnue, et on ne sait pas si il s'agit d'un résident. 

C'est le deuxième signalement du genre depuis septembre dernier dans cette cité universitaire de Rennes 1, le premier ayant été enregistré en octobre. Des faits qui inquiètent les occupants des bâtiments et qui posent la question même de l'accès aux résidences. Si le bâtiment où se sont déroulés les faits, est bien équipé d'un badge d'entrée, des étudiants évoquent l'intrusion récurrente de personnes non autorisées. Elles profiteraient soient de fenêtres du rez-de-chaussée ouvertes ou rentreraient en douce lors de la sortie de locataires. Ces intrus auraient alors facilement accès aux étages et donc aux blocs sanitaires. Des intrusions qui ne rassurent pas des étudiants qui mettent en cause la sécurité au sein même des résidences.
 

Des rénovations à venir

Sur ce campus universitaire, huit bâtiments accueillant 700 étudiants dont 187 filles, vont bientôt être rénovées. Actuellement, ces résidences n'ont pas de chambres équipées de toilettes et douche privatifs mais deux gros blocs sanitaires mixtes à chaque étage. Dans ces blocs, les portes des douches ne sont pas complètement occultantes, laissant une ouverture de quelques centimètres en haut et en bas. Des ouvertures pouvant permettre à quelqu'un d'y passer un smartphone ou une petite caméra.
 
Des employés du CROUS occultent les ouvertures au-dessus des douches des résidences universitaires - 4 mars 2019 / © France 3 Bretagne - M. Hamiot
Des employés du CROUS occultent les ouvertures au-dessus des douches des résidences universitaires - 4 mars 2019 / © France 3 Bretagne - M. Hamiot

Suite aux signalements des jeunes étudiantes, le CROUS a pris la décision d'effectuer toute cette semaine des travaux afin d'occulter les ouvertures au-dessus et en-dessous des portes des cabines de douches. Une réunion afin de connaître l'ampleur du phénomène est également organisée ce jeudi 7 mars.

Mais pour Hervé Amiard, directeur général du CROUS de Rennes, c'est avant tout les mentalités qu'il faut faire évoluer, pour respecter le "vivre ensemble". Parmi les huit résidences qui vont être rénovées, une devrait conserver des blocs sanitaires mixtes. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012

Les + Lus