• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : l'incendie à Maurepas était un acte volontaire du locataire

Un appartement en feu au 13ème étage d'un immeuble de Maurepas à Rennes / © DR
Un appartement en feu au 13ème étage d'un immeuble de Maurepas à Rennes / © DR

Le locataire de l'appartement détruit mardi 8 janvier dans le quartier Maurepas à Rennes a été placé en détention provisoire dans l'attente de son procès ce jeudi après-midi. Il est poursuivi pour "destruction d’un bien par un moyen dangereux" et "mise en danger de la vie d’autrui".

Par Thierry Peigné


C'est mardi vers 9h qu'une explosion a provoqué un incendie dans un appartement du 13ème étage au 12 allée de Brno à Rennes. Le locataire du logement, avait été sauvé par un employé de la ville, qui l'avait extrait du vide alors que l'homme était accroché au balcon.

Le locataire, une fois sauvé avait pris la fuite, avant de se présenté plusieurs heures plus tard aux forces de l’ordre.


Un feu volontaire par explosion

Cet homme de 47 ans, placé en garde à vue au commissariat depuis mardi après-midi a été déféré au parquet de Rennes ce jeudi en fin de matinée. Selon les éléments de l'enquête de police, il aurait mis volontairement le feu à son logement.

Cet ancien gardien d’immeuble était convoqué ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel en procédure de comparution immédiate. Il est poursuivi pour "destruction d’un bien par un moyen dangereux" et "mise en danger de la vie d’autrui".

Il a demandé un délai pour préparer sa défense. Il a été placé en détention provisoire à Rennes dans l'attente de son procès début février.

L'homme, licencié il y a plusieurs semaines par Archipel Habitat, l'Office Public de l'Habitat de Rennes Métropole, était en conflit avec son ancien employeur. Il semblerait que par cet acte de destruction de l'appartement, le locataire ait voulu également mettre fin à ses jours.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview Emmanuel Rollin

Les + Lus

Les + Partagés