• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes: la Ministre de la Justice passe l'après-midi à la prison des femmes

A la prison des femmes de Rennes, la Garde des Sceaux a découvert plusieurs dispositifs visant à améliorer le quotidien des détenues. / © T.Bouilly / France 3 Bretagne
A la prison des femmes de Rennes, la Garde des Sceaux a découvert plusieurs dispositifs visant à améliorer le quotidien des détenues. / © T.Bouilly / France 3 Bretagne

La situation dans les prisons est toujours compliquée. Après les manifestations de janvier, beaucoup de surveillants étaient encore dans la rue, le 22 mars, pour dénoncer leurs conditions de travail. La Ministre de la Justice, Nicole Belloubet, s'est rendue vendredi à la prison des femmes à Rennes.

Par Hélène Pédech

Deux mois après les mouvements dans les prisons, la Ministre de la Justice était de passage à Rennes, ce vendredi après-midi. Après le centre de traitement des procès-verbaux, c'est au centre pénitentiaire des femmes qu'elle s'est rendue. La prison de Rennes est le seul établissement pénitentiaire réservé exclusivement aux femmes en France. La plupart des 300 détenues sont condamnées à de longues peines s'échelonnant entre 15 ans et la détention à perpétuité.

Améliorer le quotidien des détenues


A Rennes, Nicole Belloubet a découvert plusieurs projets visant à améliorer le quotidien des détenues. Parmi ces initiatives; "Citad'elles, le féminin sans barreaux", un magazine créé par les femmes emprisonnées. 


La visite, pour laquelle les caméras n'étaient pas admises, prévoyait que la Garde des Sceaux visite une cellule et rencontre une détenue.
 

Des postes de surveillants non pourvus


En fin d'après-midi, Nicole Belloubet devait également échanger avec des organisations syndicales. Même si le gouvernement a nnoncé la création de 1 200 postes de surveillants, après les grèves de janvier, les conditions de travail se dégradent, selon le personnel surveillant.

70% des personnes inscrites au concours pour devenir surveillant pénitentiaire ne se présentent pas aux épreuves.

 

La Garde des Sceaux a aussi rencontré les surveillantes de prison.
- Sophie Hautbois, secrétaire locale FO Centre Pénitentiaire Rennes - Nicole Belloubet, Ministre de la Justice - Geneviève Marot Secrétaire Interrégionale adointe, CGT Pénitentiaire - Equipe: S.Breton, T.Bouilly, P.Nau - France 3 Bretagne - FRance 3 Bretagne




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus