• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes. Où l'on vous dit comment Archimède, Ptolémée et les autres ont sauvé Apple

En plein atelier à Math en Jeans à Rennes / © Aurélie Janssen / FTV
En plein atelier à Math en Jeans à Rennes / © Aurélie Janssen / FTV

Si l'on charge notre smartphone d'images, de vidéos et de sons, c'est aussi grâce aux mathématiques des Grecs anciens. C'est ce qu'on apprend à Math en Jeans, qui tient congrès (et pique-nique) à Rennes ce week-end.
 

Par Stéphane Grammont

Les maths dans les images, les maths dans les transports, les maths dans notre vie quotidienne, et même comment le Sinus a changé le monde… jusqu'aux smartphones.

A Rennes, le congrès de Math en Jeans était aussi l'occasion d'une série de conférences de vulgarisation scientifiques.
 


Elles tendaient à démontrer que les mathématiques n'étaient pas un vaste complot pour nous rendre chèvre mais bien, depuis les Grecs anciens et même avant, un outil de notre vie quotidienne.

Si ce sont des scientifiques qui manient l'outil, les algorithmes, les équations, c'est bien nous qui en sommes les bénéficiaires. Jusqu'à la qualité des photos et des vidéos que l'on prend avec nos smartphones.

J’ai l’impression d’être né avec les chiffres


De la sixième à la prépa, plus de 300  "forts en maths" passé leur week-end à l'Université de Rennes 1, pour présenter leur travail mené toute l'année avec des chercheurs.

Mathis, en quatrième et fort de ses 18 de moyenne en math, se régale. "On apprend plein de nouvelles choses, en plus j’adore les maths, et peut-être que je ferai mathématicien plus tard" confie-t-il enthousiaste.

C'est l'objet de ces rencontres et de ce programme. "L’esprit de cette rencontre c’est de montrer la pensée en chantier, un peu pour faire la balance avec thématiques parfois un peu trop formelles à l’école" explique  Françoise Dal'bo, professeure des universités en mathématiques.
 


 

Sur le même sujet

Anthenea, la maison flottante de luxe

Les + Lus