Rennes. Une compil' électro au bénéfice des personnes exilées

La scène rennaise de house music est riche, et généreuse. 13 nouveaux titres remixés sont mis en ligne par l'association La Rennes des Voyous, en soutien aux personnes exilées en difficultés.

© Matthias Ghem/BENELUXPIX/MAXPPP

Du temps à tuer au printemps dernier, un goût prononcé pour les musiques électroniques, une sensibilité pour les difficultés rencontrées par les personnes exilées, du mélange de ces trois ingrédients est apparu en mai dernier le premier volume de la compilation solidaire La House Rennaise.

"Tout s'est fait en l'espace de deux semaines", explique Théotime Lambert, initiateur du projet. "J'ai contacté les producteurs que je connais, un graphiste, un ingénieur du son qui a retravaillé les titres pour donner une couleur à l'ensemble de l'album, et je leur ai proposé de donner des morceaux, de travailler sur une base volontaire". Résultat : une première compil' en ligne qui a rapporté 800€ à l'antenne Utopia 56 Rennes, qui milite pour accueillir dignement les personnes éxilées et leur apporte soins, nourriture, vêtements, solutions d'hébergement, accompagnement et soutien. 

"En faisant la première, je me suis rendu compte de la richesse de la scène rennaise, et qu'il y avait largement de quoi faire un second volume" raconte Théotime.

🤜 J-5 : La House Rennaise Vol.2 🤛 Ce soir, nous vous dévoilons le graphisme de ce second volume réalisé par Roseau...

Publiée par La Rennes Des Voyous sur Mercredi 17 février 2021

13 artistes rennais composent donc ce second opus, dévoilé dans son intégralité ce lundi 22 février et disponible pour 6€ (ou 1€ le morceau) sur la plateforme bandcamp. Tous les fonds récoltés seront à nouveau reversés à l'antenne Utopia 56 Rennes.

A Rennes, la techno fait un peu d'ombre à la house alors j'ai eu envie de la mettre en lumière

Théotime Lambert

Des influences soul, funk et disco traitées par les machines, synthés et boites à rythme apparues dans les années 80, ça pourrait être une définition de la house music. Si Théotime affectionne particulièrement ce courant de l'électro, son spectre musical est largement ouvert. 

Membre fondateur de la Rennes Des Voyous depuis 2016, il fait aujourd'hui avec cette association la promotion des musiques du monde dans l'émission "Voyous sans frontières" diffusée sur la radio C-Lab.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture solidarité société