Rennes : un ventriloque... également prof de psychologie

Rennes (35) : un ventriloque... également prof de psychologie
Pascal Morchain est professeur, mais également ventriloque. Lorsqu'il mêle les deux, cela donne des cours parfois étonnants. Reportage : T. Bréhier / S. Lenauld / H. Tiercelin / D. Mérieux Intervenants : - Mathilde Adelis, étudiante en L3 psychologie ; - Pascal Morchain, maître de conférence en psychologie sociale ; - "Venedig", artiste ventriloque.

Pascal Morchain est professeur, mais également ventriloque. Lorsqu'il mêle les deux, cela donne des cours parfois étonnants.

Par Baptiste Galmiche

À l'université Rennes-2, Pascal Morchain n'assure pas seul le cours de psychologie sociale. Et pourtant, dans la salle de cours, il n'y a que lui sur l'estrade. Et pour cause : Pascal est ventriloque. Alors en cours, il utilise ce talent à l'envi. "Je joue beaucoup là-dessus, car je sais que les gens ont ça en tête. Et je sais qu'ils vont reconnaître, et éventuellement se reconnaître, et ça va les faire marrer", affirme le professeur.

Et visiblement, la recette plaît aux étudiants : "Ça permet d'illustrer le cours en donnant des exemples comme d'autres, mais qui permettent d'illustrer un peu mieux des notions qu'on aborde, et avoir des exemples un peu vivants, un peu parlants", affirme Mathilde Adelis, étudiante en 3e année de licence de psychologie.

Des planches de la scène à celles de l'estrade


Avant d'enseigner, Pascal Morchain avait débuté sur les planches en tant que magicien et que ventriloque. Sa passion, il la doit à l'émission "La Piste aux Étoiles".

Mais ses deux activités sont loin d'être cloisonnées : "La passerelle va dans les deux sens ! Je pense que c'est parce que j'ai commencé ma carrière comme professionnel en cabaret que ça m'a beaucoup aidé dans ma psychologie sociale, et maintenant la passerelle est dans l'autre sens : c'est-à-dire que ce que je peux lire, faire, savoir en psycho m'aide pour mes spectacles", insiste celui qui, sur scène, se nomme Venedig.

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus