“Retraite aux flambeaux, retraite en lambeau” : défilé nocturne à Rennes contre la réforme

Le mouvement contre la réforme des retraites a pris une nouvelle forme ce jeudi soir avec l'organisation de retraites aux flambeaux à Rennes, Vannes et Saint-Brieuc à l'appel des organisations syndicales. De nouvelles manifestations ont lieu ce vendredi en Bretagne.

Par MAM avec Catherine Jauneau


Après les traditionnels défilés et à la veille de la 50eme journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites prévue ce vendredi, avec la présentation du texte en Conseil des ministres, un nouveau type de mobilisation a été inauguré jeudi soir dans plusieurs villes bretonnes, dont Vannes, Saint-Brieuc et Rennes. C'était le cas aussi à Brest, Quimper et Douarnenez la veille.

Les manifestants ont été invité à se retrouver pacifiquement avec une petite lampe et un vêtement lumineux pour entamer un parcours et scander ce slogan : " retraite aux flambeaux, retraite en lambeau".
© Krystel Veillard
© Krystel Veillard

A Rennes, le défilé nocturne a débuté vers 19h depuis l'esplanade Charles de Gaulle pour rejoindre les quais, fermé à la circulation. Les visages illuminés par les flambaux, ils étaient 1400 dans le cortège, selon la préfecture, 2.000 selon les organisateurs. Et les slogans dans le cortège filaient la métaphore du feu: "Notre colère s'enflamme" et "grève recombustible", indiquaient des pancartes, ou encore "il fait bien sombre au pays des lumières". Alan, 40 ans, travaille dans le BTP à Saint-Malo, et arbore gilet jaune et lampe
frontale. "Je vais partir à 64 ans alors que j'ai commencé à 15 ans pour une retraite qui va pas dépasser les 1.200 euros", raconte-t-il. "Les Français acceptent davantage ce mouvement que celui des 'gilets jaunes', on garde espoir même si, je le vois autour de moi, c'est difficile de mobiliser les gens pour manifester"
 

7 Français sur 10 estiment que la mobilisation doit se poursuivre

Selon le dernier baromètre BVA Opinion, réalisé pour Orange, RTL et La Tribune (sur un échantillon de 1.005 personnes interrogées du 22 au 23 janvier 2020), 70% des Français pensent que le mouvement va perdurer, contre 29% qui estiment qu'il va s'arrêter.

 Voici une cartes des manifestations prévues par les organisateurs ce vendredi 24 janvier en Bretagne

 

Sur le même sujet

Les + Lus