Séquestrée et forcée d'ingérer des substances toxiques, une femme enceinte retrouvée saine et sauve

© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP

Une femme enceinte a été victime d'un enlèvement près de Rennes. Au cours de la séquestration, elle a été forcée à "ingérer des substances toxiques". Transférée au CHU de Rennes, ses jours ainsi que ceux de son enfant ne sont pas en danger. La police judiciaire mène l'enquête.

Par Jeanne Travers

Les faits remontent au 15 septembre dernier. Une femme enceinte a été enlevée en plein jour par plusieurs personnes, sur la commune de Saint-Jacques-de-la-Lande, tout près de Rennes.

La victime a été séquestrée pendant plusieurs heures, au cours desquelles ses ravisseurs l'ont forcée à "ingérer des substances toxiques", indique la police de Rennes, sans pouvoir toutefois préciser leur nature à ce stade de l'enquête. Suite à cela, la future maman a été relâchée sur les rives de l'étang d'Apigné, à l'ouest de l'agglomération rennaise.

Des passants lui ont porté assistance et la victime a immédiatement été transportée au CHU de Rennes. "Ses jours ainsi que ceux de son enfant ne sont pas en danger", précisent les policiers rennais.

Selon nos confrères du quotidien Ouest France, "deux jeunes femmes d'une vingtaine d'années" auraient été interpellées et placées en garde à vue. Le dossier a été transmis à la police judiciaire, en charge de l'enquête.

Sur le même sujet

Inès Lorans, lauréate du concours Voix Nouvelles

Près de chez vous

Les + Lus