“La femme sur le rivage” : une expo Jacques-Henri Lartigue à Dinard

Une centaine de photos sont visibles jusqu'au 17 septembre / © France 3 Bretagne
Une centaine de photos sont visibles jusqu'au 17 septembre / © France 3 Bretagne

Au gré de près de 100 photos, l’exposition Jacques Henri Lartigue (1894-1986), intitulée "La Femme sur le rivage" offre une véritable traversée du 20e siècle et aussi un tour des plus belles plages de France.

Par Sylvaine Salliou

La sélection de photographies de femmes à la plage de Jacques Henri Lartigue résonne particulièrement à Dinard, station balnéaire.
Des premières images de vacances en famille de la Belle Époque aux photos couleurs des années 1970, Lartigue immortalise ses proches, leur joie de vivre. Il nous fait aussi découvrir la mode de l'époque et l'insouciance qui l'accompagne.

Il nous offre un témoignage exceptionnel des pratiques balnéaires du 20e siècle et d'une époque révolue.


Expo Lartigue à Dinard
Reportage de Catherine Carlier et Christophe Rousseau

A voir jusqu'au 17 septembre à la villa des Roches Brunes à Dinard.

Ce photographe français découvert par les Américains

Jacques Henri Lartigue est un peintre, écrivain et célèbre photographe amateur français découvert en 1963 par les Américains, quand un article sur son exposition au MoMA de New-York se retrouve dans le magazine LIFE. Il avait 69 ans, au MoMA à New York. La même année, le magazine Life lui consacre un portfolio, et ce numéro qui annonce la mort du président John Fitzgerald Kennedy fait le tour du monde. À son plus total étonnement, Lartigue devient du jour au lendemain l’un des grands noms de la photographie du xxe siècle.

En 1975, la première rétrospective de son œuvre a lieu au musée des arts décoratifs à Paris. Un an auparavant, Lartigue avait réalisé en photographie le portrait officiel du président de la République, Valéry Giscard d’Estaing. En 1979, l’acte de donation est signé : Lartigue est le premier photographe français à faire don, de son vivant, de son œuvre à l’État français. Il charge l’Association des Amis de Jacques Henri Lartigue de conserver et de diffuser le fonds. Il est mort le 12 septembre 1986, laissant derrière lui plus de 100 000 clichés, 7000 pages de journal et 1500 peintures.

Sur le même sujet

80km/h sur le réseau secondaire ?

Près de chez vous

Les + Lus