Saint-Malo : le plus discret des forts, le fort Harbour

Publié le Mis à jour le

Suite de notre découverte des forts construits par Vauban sur ordre de Louis XIV pour défendre l'accès à Saint-Malo. Le fort Harbour, situé sur la commune de Dinard, est le moins connu car c'est une propriété privée interdite au public et accessible uniquement par bateau. 

Tout comme les forts de la Conchée, du Petit Bé et le fort national, le fort Harbour a été construit sur ordre de Louis XIV pour protéger Saint-Malo lors de la guerre contre la Ligue d'Augsbourg à la fin du XVIIe siècle.

Sa construction se déroula selon les plans du commissaire des fortifications, le marquis Sébastien Le Prestre de Vauban et sous la surveillance de l'ingénieur militaire, Siméon Garangeau. Son rôle : protéger deux passes d'accès vers la cité corsaire, alors premier port commercial de France. Après la seconde guerre mondiale, les techniques militaires ayant évolué, les forts de la baie de Saint-Malo n'offraient plus d'intérêt stratétique. Le fort Harbour est inscrit aux monuments historiques depuis 1952.

Un îlot de discrétion

Depuis 1981, cet îlot est la propriété privée d'un certain Yves qui entend garder sa tranquilité. Impossible donc pour le public d'approcher ce fort. À marée basse, il est cependant possible de profiter de la richesse de l'estran avec ses zoostères, ses coquillages, ses crustacés, ses oiseaux. Encore faut-il un bateau pour s'y rendre...


Un célèbre propriétaire

Son précédent propriétaire n'était autre qu'à Alain Delon. On est en 1967, la star vient de tourner "Les aventuriers" de Robert Enrico avec Lino Ventura. Un film dont certaines séquences se déroulent à Fort Boyard (Charente-Maritime). Il se prend d'une passion pour les forts et décide d'en acquérir un. Le fort Harbour est à vendre, il l'achète. Mais confronté aux contraintes imposées par les monuments historiques, il ne parvient pas à le rénover comme il le souhaite. Il finit par s'en désintéresser puis par le vendre.

Le fort du Guesclin

Et a priori, les forts sont des sites fascinants, notamment pour les artistes. À quelques encablures de Saint-Malo, à Saint-Coulomb, le fort du Guesclin a lieu aussi appartenu à une star…Léo Ferré y a composé parmi ses chansons les plus connues à partir de 1959.
Après plusieurs années à l’abandon à cause de querelles entre ses héritiers, le fort a été revendu en 1996 à un magnat de l’industrie pharmaceutique, amoureux des vieilles pierres. Aujourd’hui c’est son fils Serge Porcher qui veille sur le site et organise depuis quelques années un festival de musique classique durant l’été.

Itinéraires Bretagne : le fort Harbour
Avec : Yann Perraud, naturaliste à "sensations littoral" et Alain-Etienne Marcel, propriétaire du Petit Bé.