• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Malo : la Route du Rock propose une programmation éblouissante !

Confettis et paillettes au rendez-vous sur le show de Tame Impala / © C. Bélard
Confettis et paillettes au rendez-vous sur le show de Tame Impala / © C. Bélard

Le très célèbre festival de musique se déroule une nouvelle fois au Fort-Saint-Père non loin de Saint-Malo. Pour la première grosse soirée, l'organisation du festival a proposé de belles têtes d'affiche, dont l'Australien Tame Impala, très attendu.

Par Corentin Bélard


Le festival fête ses 18 ans cette année. Pour sa "majorité", les spectateurs ont pu profiter ce jeudi 15 août de la belle mouture proposée par les organisateurs de la Collection Été.
Neufs artistes et groupes se sont relayés sur la petite et la grande scène. Un public très nombreux était présent pour apprécier le spectacle.
 

Tame Impala

Parmi la programmation du soir, deux artistes étaient réellement attendus par les festivaliers. Le premier d'entre-eux, c'est Tame Impala. Cet artiste australien développe ses musiques seul en studio. Cependant, il est accompagné de différents musiciens lors de ses tournées, à l'instar d'hier sur la scène du Fort. Notamment le batteur français Julien Barbagallo qui l'a rejoint en 2012.
Kevin Parker de son nom, propose un rock psychédélique, influencé dans sa jeunesse par les Beatles, les Beach Boys ou encore Supertramp. Originaire de Perth, en Australie-Occidentale, il est né d'un père zimbabwéen et d'une mère sud-africaine. 
Le dernier album du musicien de 33 ans a été un succès. La sortie de Currents (2015) a été précédé du single Let it Happen dont le clip a été vu plus de 3.800.000 fois sur Youtube en quatre ans. 
En 2019, il est invité au gigantesque festival Coachella américain, signe d'une renommée mondiale.
 

Jon Hopkins

En deuxième partie de soirée, le DJ Jon Hopkins a succédé à Tame Impala. Dans un tout autre registre, le Britannique a enflammé le Fort-Saint-Père en fin de soirée. L'artiste londonien a fêté ses 40 ans sur scène, ce 15 août 2019 !
Pour finir la soirée sur des notes plus mouvementées, Jon Hopkins a fait pousser les baffles. Le show lumineux allait de pair avec sa musique électronique. 
Le DJ a travaillé avec Coldplay pour leur chanson Life in technicolor où on l'entend notamment.
Il a commencé par le piano à l'âge de cinq ans. Il est passé par le prestigieux Collège royal de musique de Londres.
 

De nombreux fans

En moyenne, le festival accueille environ 30.000 personnes à chaque édition. Très varié, le public apprécie les divers styles de musiques proposées. Si une majorité d'entre-eux sont venus pour les deux têtes d'affiches susmentionnées, d'autres sont venus apprécier de petits groupes moins connus.
On peut notamment parler de Fontaines DC, Stereolab, Pond ou encore BlackMidi.

La Route du Rock continue jusqu'au dimanche 18 août dans la nuit. La suite de la programmation permet au public d'apprécier des artistes de renom, tel Metronomy. Le groupe d'électro anglais se produit samedi soir sur scène.
 

Un festival toujours en sursis

Malgré la belle histoire, la Route du Rock n'est pas chose aisée à organiser. Comme nous l'apprend François Floret, directeur du festival. L'obtention de financements, sponsors et autorisations relève d'une bataille acharnée. Surtout lorsqu'on privilégie certains artistes moins bankeable comme ce fut le cas certaines années. 
Interview François Floret
Directeur de la Route du Rock - France 3 Bretagne
Le festival reste toute de même un rendez-vous immanquable pour les aficionados de rock et musique indépendante. De même pour les Bretons, d'autant plus dans le Pays Malouin, qui restent fidèles au festival.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus