• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Suicide d'un détenu à Vezin-le-Coquet : le père porte plainte

Le centre pénitentiaire de Vezin-le-Coquet (en Ille-et-Vilaine). / © E. Colin / France 3 Bretagne
Le centre pénitentiaire de Vezin-le-Coquet (en Ille-et-Vilaine). / © E. Colin / France 3 Bretagne

Les faits se sont déroulés le 26 avril dans le centre prénitentiaire de Vezin-le-Coquet. Un détenu s'y est donné la mort peu après son incarcération. D'après son père, il n'aurait jamais dû être placé en centre prénitentaire. Une enquête est en cours.

Par V. Chopin avec A. Billet


Il venait tout juste d'être condamné pour vol, et récidive pour conduite sans permis, à six mois de prison ferme. Vendredi 26 avril, un homme de 31 ans s'est donné la mort, dans le centre pénitentiaire de Vezin-Le-Coquet.

"Malgré l'intervention très rapide des secours, il n'a pu être réanimé, précise Philippe Astruc, le Procureur de la République. Plusieurs choses interpellent pourtant le père de ce jeune homme. Selon lui, son fils a en effet été retrouvé pendu, avec une artère sectionnée. Comment est-ce possible en prison ? 

Un magistrat du Parquet s'est rendu sur place. Une enquête en recherche des causes de la mort est toujours en cours.
 

Problèmes psychiatriques


Si le père de ce détenu a décidé de porter plainte, c'est aussi parce que, selon lui, son fils n'aurait jamais dû être incarcéré en centre pénitentiaire. Handicapé mental à 80% son fils souffrait selon lui de schizophrénie. C'est, pour son père, en hôpital psychiaitrique qu'il aurait dû être placé.

Le père du prisonnier a décidé de porter plainte pour non-assistance à personne en danger. Il dit avoir prévenu l'administration que son fils avait déjà fait plusieurs tentatives de suicide.







 

Sur le même sujet

« BOURGEON, Le romancier de la BD »

Les + Lus