Délinquance: Dinan au premier plan

Le Télégramme a fourni une photographie de la délinquance à partir de chiffres fournis par le ministère de l'intérieur.

Par Stephane GRAMMONT

Le taux d'infraction pour 1000 habitant est le seul indice fiable permettant de comparer les agglomérations entre elles. Après un minutieux travail de recoupement et de vérification, le journaliste Hugues Chambonnière (@HChambo) du Télégramme établis un palmarès dans lequel Dinan apparaît en tête du classement breton de la délinquence.

Il y a une sur-représentation de de délits urbains à Dinan, comme en 2009, que ne peuvent seulement expliquer un dépôt de plainte plus facile en zone gendarmerie. les dégradations, dont le taux est 4,2 fois plus élevé que la moyenne nationale, tirent ces chiffres vers le haut. La ville voisine, Saint-Malo, figure aussi dans le "top 5", ce

qui pourrait "contaminer" la cité touristique.

Les atteintes aux biens sont six fois plus nombreuses que les atteintes aux personnes. Les affaires d'atteintes aux bien sont élucidées une fois sur sept.

Lire l'article complet sur Le Telegramme.


@Le Telegramme

A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus