Inquiétudes chez les salariés de Doux

Difficultés financières, production ralentie... les syndicats interpellent la direction du groupe agroalimentaire.

Par Antonin BILLET

Un comité central d'entreprise se réunira le 24 mai chez Doux, à la demande des syndicats. A l'usine de Châteaulin, la direction a annoncé qu'il y aurait 7 jours sans abattage entre juin et septembre.

Les ouvriers doivent prendre ces 7 jours sur leurs congés, ce qui porte à 12 jours imposés au total depuis le début de l'année.

A cela se rajoute des rumeurs sur des problèmes de paiement des fournisseurs et des éleveurs travaillant avec le groupe agroalimentaire. Le groupe Doux connaît des difficultés au Brésil, aussi, où ses usines tournent au ralenti, selon les syndicats.

Avec 400 millions d'euros de dettes, le groupe agroalimentaire est dans une situation financière délicate. Il emploie plus de 3 000 salariés en France.

Sur le même sujet

Les + Lus