• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L'Académicien morlaisien Michel Mohrt est décédé

L'écrivain breton, romancier, essayiste, éditeur et historien de la littérature s'en est allé à l'âge de 97 ans

Par Krystel Veillard

Membre de l'Académie française depuis 1985, Michel Mohrt, écrivain né à Morlaix, est décédé mercredi.

 Né le 28 avril 1914 à Morlaix, dans le Finistère, Michel Mohrt
fait des études de droit et de lettres à Rennes. Il s'inscrit au barreau de Morlaix
en 1937. Il fait la campagne de 1940 comme officier sur le front des Alpes.
 Auteur de près de 40 ouvrages, longtemps éditeur chez Gallimard, où il était spécialiste
de littérature américaine, l'écrivain breton avait entre autres reçu le grand prix
du roman de l'Académie française en 1962 pour "La Prison maritime", ainsi que le
prix de Bretagne.

Il évoque dans plusieurs de ses livres son enfance et sa famille bretonnes. Pendant des années, il séjourne tous les étés à Locquirec, dans le Finistère.
 Parmi ses dernier livres, il avait publié en 2000 "Tombeau de la Rouërie" (Gallimard),
l'histoire de ce marquis breton qui avait participé à la guerre d'indépendance
des Etats-Unis à la tête d'un corps franc puis, rentré en France à la veille de
la Révolution, avait créé une armée clandestine en Bretagne pour s'opposer aux
excès de la Convention. En 2002, il avait écrit "Jessica ou l'amour affranchi"
(chez le même éditeur).
 Michel Mohrt était également officier de la Légion d'honneur,
officier des Arts et des Lettres et avait été décoré de la Croix de guerre.

Sur le même sujet

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012

Les + Lus