La Bretagne manque d'eau

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

La sécheresse menace toujours notre région en particulier l'Ille-et-Vilaine et les Côtes d'Armor.

Par G. L

video title

Saint-Brieuc: la sécheresse menace

A Saint-Brieuc, on enregistre un déficit pluviométrique de 55% depuis le 1er janvier. L'automne sec et chaud n'a pas vraiment arranger les choses. Le niveau du barrage de Ploufragan affiche même une hauteur inférieure de 10 mètres à la normale.

Un automne chaud et sec

Ce mois de novembre restera d'ailleurs dans les annales de Météo France comme l'un des plus chauds depuis 1945. Pour ce qui est du manque de pluie, l'année aura elle aussi été remarquable : le déficit de pluviométrie depuis le 1er janvier est de 22% pour Brest,

33% pour Rennes. La palme revient au nord de la Bretagne avec par exemple 55%de déficit pluviométrique à Saint-Brieuc. Le niveau du barrage de Ploufragan affiche une hauteur inférieure de 10mètres à la normale.

Appel à la vigilance

La semaine dernière, les préfectures des départements les plus touchés, les Côtes-d'Armor et l'Ille-et-Vilaine ont appelé à la vigilance.
"Une nouvelle période de sécheresse, après un été pluvieux, impose que des efforts de réduction de consommation d'eau soient effectués par tous les consommateurs: particuliers, industriels, collectivités", explique la préfecture d'Ille-et-Vilaine. Un département qui craint même que "pour certaines retenues, la couverture des besoins d'alimentation en eau potable ne dépasse pas le 20 décembre".
Dans les Côtes-d'Armor, le préfet a lui aussi appelé les particuliers, collectivités et professionnels "à veiller à une utilisation économe de l'eau potable et à lutter contre le gaspillage".
"Des mesures de restriction pourraient être décidées si cette situation exceptionnelle
se prolongeait",  avait ajouté la préfecture.

Sur le même sujet

Les + Lus