• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La crise au Stade rennais

Les Rennais sont quasiment éliminés de la Ligue Europa. Et la crise couve au Stade rennais.

Par Sylvaine Salliou

video title

video title

Football : Rennes joue à Glasgow

En Europa League, le Stade Rennais joue ce soir son match retour à Glasgow, en Ecosse.

Les Rennais sont revenus de Glasgow, avec dans les valises une défaite lourde de conséquences (1-3). Celle de trop, sans doute. La crise couve au Stade rennais. Les supporters réclament des têtes. Patrick Le Lay se serait même fâché contre Frédéric Antonetti

Après sa défaite hier soir à Glasgow 3-1, les "Rouge et noir" ont presque fait une croix sur la coupe d'Europe. Pas du goût des supporters.

L'expression est facile, mais on peut bien parler de douche écossaise pour le stade rennais hier soir à Glasgow. Sous le crachin, les Bretons ont pris l'eau.

Et pourtant, comme d'habitude, pourrait-on dire, Rennes avait pris le match par le bon bout. 2e minute : Féret dépose le ballon sur la tête de Mangane, coup de boule du capitaine, ça fait 1-0.
Face à un adversaire assez limité techniquement, on se dit que les Rouge et noir vont pouvoir maintenir le cap. Pas du tout. Ballon perdu de Féret, faute de main de Costil, Stokes est là pour reprendre. 1 partout. La confiance change de camp. Et juste avant la mi-temps, Mangane se troue, Stokes réussit un doublé. 2-1, les Ecossais n'en demandaient pas tant.

"Leurs deux premiers buts coupent notre élan, ces deux buts changent tout. On ne peut pas faire des erreurs comme ça. La qualification est très compromise, c'est sûr. On est rentré un peu naïvement dans cette compétition et, petit à petit, on s'est aperçu qu'on pouvait faire quelque chose, mais trop tard"

En deuxième mi-temps, malgré les entrées de Montaño, Doumbia et Hadji, la soirée tourne au cauchemar. Au moment où les Bretons poussent, timidement, pour égaliser, le Celtic Glasgow creuse l'écart sur ce contre conclu par Gary Hooper. 5 minutes plus tard, l'international Yann M'vila prend un carton rouge. Il ne jouera pas les deux derniers matches.

La crise couve

Une défaite 3-1, des chances de qualification réduites presque à néant, une piteuse élimination en coupe de la ligue suivie d'une défaite en championnat, des supporters qui réclament des têtes, les commentaires affluent sur leurs sites….. et enfin et surtout un clash hier soir à Glasgow dans le vestiaire entre le président Patrick Le Lay et le coach Frédéric Antonetti. La crise couve au stade rennais. Victoire plus que jamais impérative dimanche en championnat face à Valenciennes.

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus