• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La solitaire prend le large

© La Solitaire-Alexis Courcoux
© La Solitaire-Alexis Courcoux

Les 37 skippers ont quitté Paimpol. Ils prennent la direction de Gijon en Espagne pour la première étape.

Par Géraldine Lassalle

La flotte des "Figaristes" est partie ce matin dans la brume et sous le crachin, avec un vent de noroît de 12 noeuds, pour un parcours côtier de 8 milles à l'issue duquel ils devaient mettre le cap à l'ouest.

Le top départ a été donné à 13h pour les 37 concurrents de la Solitaire du Figaro. Ils prennent d'abord la direction de l'Espagne pour cette première étape. La deuxième étape reliera Gijon (Espagne) à Saint Gilles Croix de Vie puis la troisième étape les mènera à Cherbourg.

Le départ s'est bien déroulé, sans rappel général ou individuel. Le premier à virer la bouée de dégagement a été Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls), devant Vincent Biarnes (Prati'Buches) et Fred Duthil (Sepalumic).

La solitaire prend le large (2)

Le départ


Vieux briscards et jeunes "bizuts"

Certains comme Jean-Paul Mouren (26e participation en 2012, record absolu), reviennent plusieurs années de suite se frotter à une concurrence toujours très affûtée.
En 2011, la course a été remportée par Jérémie Beyou, qui sera au départ du Vendée Globe le 10 novembre aux Sables d'Olonne (Vendée). Cette fois-ci, les favoris s'appellent Nicolas Lunven (premier en 2009), Fabien Delahaye (2e en 2011), Erwan Tabarly (3e l'an dernier), Frédéric Duthil (qui a remporté le prologue il y a une semaine), Gildas Morvan (qui a remporté la Transat AG2R 2012) et Yann Eliès (2e en 2004 et 2009), dont ce sera la 13e participation.
"Il y a très peu d'écart entre le meilleur bateau et le plus mauvais, confiait
pour sa part Lunven. Les +speed tests+ le montrent. L'important, c'est d'être rapide sur trois jours (durée moyenne d'une étape), pas pendant une demi-heure".

La solitaire prend le large (3)

Quelques favoris

Pour suivre la course:

 

 

Deux journalistes de France 3 Bretagne vous font vivre la course

 

 

Le site officiel

A lire aussi

Sur le même sujet

"On veut vivre dignement de notre travail"

Les + Lus