• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

le golfe sans stream

© (Photo : A.Courcoux)
© (Photo : A.Courcoux)

Pas une ride sur l'eau, une brume épaisse et un grand silence: une grosse bulle anticyclonique dans le golfe de Gascogne

Par A.Billet

'Les trois leaders ont vu leur avance fondre comme neige sous le soleil, stoppés net dans cette bulle sans air. Leurs efforts pour s’extirper de la flotte lors de la traversée de la Manche ont été réduits à néant.

Yann Eliès (Groupe Queguiner - Le Journal des Entreprises), Fabien Delahaye (Macif 2012) et Morgan Lagravière (Vendée) n’ont plus qu’un petit mille d’avance sur leurs poursuivants.

Le temps des “options”

Les cartes sont donc redistribuées et les figaristes ressemblaient à des bateaux ivres ce matin, zigzaguant sur le plan d’eau à la recherche du moindre souffle de vent. Les plus chanceux ont essuyé des rafales atteignant les 2 noeuds ! (sic) 

Et puis, dans l’après-midi, la flotte s’est éparpillée, c’est le temps des “options”. Yann Eliès au centre, Thierry Chabagny (Gedimat) le plus à l’ouest de la flotte, et Francisco Lobato (Roff), le plus à l’est.

Qui touchera le vent en premier ? A moins de 200 milles de l’arrivée, celui ou celle qui trouvera le premier souffle d’air bénéficiera d’un avantage sérieux pour la victoire de l’étape. 

Lire la suite sur notre blog
 

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus