• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les bénéficiaires des Restos plus nombreux

En Bretagne, on compte 1037 inscrits de plus par rapport à la même époque l'année dernière.

Par Géraldine Lassalle

video title

Rennes: augmentation des bénéficiaires des Restos

En Bretagne, on compte 1037 inscrits de plus aux Restos du Coeur cette année. C'est dans le département des Côtes-d'Armor que la hausse est la plus forte avec 300 inscrits supplémentaires! En Ille-et-Vilaine, tendance aussi à la hausse. L'association tire la sonnette d'alarme.

Au total, 22 187 personnes se sont inscrites aux Restos du Coeur pour cette 27ème campagne d'hiver en Bretagne. L'association doit faire face à une augmentation d'environ 5% de ses bénéficiaires. C'est dans les Côtes d'Armor que l'augmentation est la plus forte avec 300 inscrits supplémentaires. Une situation que l'on retrouve un peu partout en France. Le président, Olivier Berthe, a même fait un appel à la générosité nationale pour répondre à la demande. Il manque à l'association au moins 5 millions d'euros. 

"Sur les trois dernières années, nous avons malheureusement constaté une hausse de 25% des personnes accueillies. Et depuis le début de cette campagne, nous enregistrons encore de l'ordre de 5 à 8% de personnes supplémentaires, avec parfois, dans certains
départements, des pics pouvant atteindre jusqu'à 15%", a-t-il expliqué. 

"Etant donné la situation économique dans ce pays, le chômage qui dure, les problèmes
de minimas sociaux, les personnes qui ont besoin des Restos du Coeur ou de l'aide d'autres associations humanitaires pour se nourrir et vivre correctement sont de plus en plus nombreuses", a-t-il fait valoir.
 Parallèlement, "on a sauvé l'aide européenne (Programme européen d'aide aux plus
démunis, ndlr) mais celle-ci reste au même niveau qu'il y a deux ou trois ans. Quant aux finances publiques, elles sont très mal en point. Conclusion, on doit faire plus avec moins", a déploré le président des Restos du Coeur.
L'activité des Restos du Coeur (aide alimentaire, actions d'insertion) est financée à un tiers par des financements publics et à deux tiers par des financements privés (dons, legs,

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus