• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Moins de place d'hébergement quand il fait doux

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Quand les températures restent positives, les places en hébergement d'urgence sont moins nombreuses

Par Krystel Veillard

Les températures négatives se montrent pour l'instant très discrètes, une météo qui ne facilite pas pour autant le quotidien des SDF. Pour les hébergements d'urgence, le redoux est bien souvent synonyme d'attente. Tant que le plan froid n'est pas déclenché, le nombre de place reste réduit.

Moins de place d'hébergement quand il fait doux

Pour que la préfecture déclenche le plan "temps froid", le mercure doit afficher entre -5 et -10°C  pendant 4 jours. Un plan qui déclenche alors l'ouverture de nouvelles places en centres d'hébergement. 74 places supplémentaires sont alors mobilisables en Ille-et-Vilaine par exemple.

Mais en ce moment, après une petite vague de froid, il fait plutôt doux, et c'est comme ça depuis le début de l'hiver...

Alors le soir, des hommes, des femmes et des enfants dorment dehors, avec pour seules protections un sac de couchage ou une couverture.

Interviews

- Edmond ANTONIN, Responsable Samu social - Croix Rouge

- Jean-Luc BOISARD, Directeur du Centre d'Hébergement et de réinsertion Sociale Asfad

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus