Naufrage du Père Milo : les marins s'interrogent

Les hommes de passerelle du Lady Özge ont-ils été suffisamment vigilants ?

Par Antonin BILLET

Les enquêteurs de la section maritime sont montés à bord du Lady Özge, près de Groix. Ils doivent y interroger l'équipage pour comprendre les circonstances de la collision entre le chimiquier turc et le chalutier lorientais, le "Père Milo".

Du côté des marins-pêcheurs de Lorient, on s'interroge sur l'attitude des hommes de passerelle du Lady Özge. Les hommes de quart étaient-ils à leur poste de vigie ? Et si oui, comment se fait-il qu'ils n'ont pas remarqué le chalutier "Père Milo" ?

Lors de la collision, le chalutier s'est retourné et a coulé rapidement. Le patron-pêcheur du "Père Milo" est toujours porté disparu. Mais 24 heures après la collision et dans une eau à 12°C, ses chances de survie sont très minces.

Naufrage du Père Milo : les marins s'interrogent

A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus