Paru Vendu liquidé

La groupe qui publie le journal n'a pas trouvé de repreneur. A Iffendic, 60 salariés vont perdre leur emploi.

Par Géraldine Lassalle

video title

Iffendic (35): Paru Vendu liquidé

La liquidation judiciaire de ce journal bien connu de petites annonces doit être prononcée. 1 650personnes vont se retrouver licenciées à commencer par les salariés de l'imprimerie d'Iffendic qui avaient pour mission d'imprimer le journal.

Le tribunal de commerce de Lyon a prononcé la mise en liquidation judiciaire de la Comareg, éditeur du journal d'annonces "Paru Vendu", dont l'imprimerie à Iffendic (35) emploie 60 personnes.

 Saisi par les administrateurs judiciaires, le tribunal de commerce de Lyon a examiné
ce 3 novembre une demande de mise en liquidation de la Comareg, éditeur du journal
d'annonces "Paru Vendu", et de son centre d'impression Hebdoprint. A Iffendic, où une soixantaine de personnes travaillaient à l'imprimerie, c'est le désarroi.
Le Groupe Hersant Média (GHM) n'a reçu aucune "offre recevable de reprise" de son
pôle de presse gratuite d'annonces. Le tribunal de commerce de Lyon avait fixé au mardi 25 octobre la date limite de dépôt des offres de reprise. Trois "marques d'intérêt" ont été remises à l'administrateur judiciaire, mais aucune n'a été jugée "recevable en l'état", d'après GHM.
Hersant Média a de son côté exclu de présenter un plan de continuation, rappelant qu'il avait "consacré 53 millions d'euros au soutien de la mutation de son pôle presse gratuite d'annonces (PGA) depuis 2008" et ne souhaitait pas "mettre en péril ses activités dans la presse quotidienne régionale".
Les deux sociétés emploient 1 650 salariés à l'issue d'un plan de sauvegarde de l'emploi.
Si le tribunal prononce la liquidation, "les diverses activités du pôle pourront cependant être reprises par les entreprises qui ont fait acte de candidature auprès du liquidateur, ou par tout autre candidat potentiel", rappelle GHM.
Les salariés d'Iffendic étaient mobilisés ce mercredi à la veille de la décision du tribunal de commerce.

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus