• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Père Milo : arrêt des recherches en mer

Il n'y a plus d'espoir de retrouver vivant Christophe Rio, le marin disparu.

Par Antonin BILLET

Malgré l'imposant dispositif mis en place, les secours n'ont pu retrouver Christophe Rio, 40 ans, le patron-pêcheur du chalutier lorientais Père Milo. Les recherches ont été arrêtées en début d'après-midi, 24 heures après le naufrage.

Dans une eau à 13°C, il n'y avait plus d'espoir de retrouver le marin vivant.

Hier, vers 13h30, le Lady Özge, un chimiquier turc percutait le chalutier Père Milo. Le choc est extrêmement violent, le chalutier est coupé en deux et retourné dans les eaux, à 20 milles nautiques (environ 30 km) de Belle-Ile.

Le Lady Özge arrête ses machines et parvient à hisser à son bord l'un des deux marins du chalutier. Mais Christophe Rio, le patron du Père Milo, disparaît en mer.

Deux hélicoptères mobilisés

Pendant 24 heures, le Lady Özge resté sur place ainsi que deux hélicoptères de la sécurité civile et de la Marine Nationale vont tenter de localiser le disparu. Plusieurs bateaux participent aussi aux recherches. En vain.

Au port de Lorient, les marins sont choqués et s'interrogent sur le scénario du naufrage.

Le Lady Özge est actuellement à Groix et inspecté par les gendarmes de la section maritime.

En dix ans, les marins bretons ont connu sept collisions mortelles avec des cargos ou des ferrys.

A lire aussi

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus