procès Algret: 20 ans pour Freitas

Une peine minorée en appel, 20 ans de réclusion criminelle, pour Antonio Freitas.

Par Antonin BILLET

video title

video title

Saint-Brieuc (22) : le procès Bernard Algret

En avril 2006, le corps de Bernard Algret, petit truand brestois, est repêché dans la Loire. En 1ère instance, José Antonio Freitas, patron de deux bars à hôtesses à Nantes, a été condamné à la perpétuité pour avoir torturé Algret, à l'aide de quatre complices.

Une peine moindre qu'en première instance. Si le rôle de commanditaire de l'enlèvement de bernard Algret a été confirmé pour Antonio Freitas, sa peine tombe à 20 ans de réclusion criminelle.

Les peines de ses co-accusés sont inchangées. Rachid Harafane écope lui aussi de 20 ans, idem pour Jo Bogaertet Christian Soler (20 ans). Pierre Koylie écope lui d'une peine de 10 ans de réclusion.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus