• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Recommandations avant les grandes marées

Déferlement assuré sur les côtes jusqu'à mercredi pour les grandes marées avec des coefficients de 104 à 112.

Par Sylvaine Salliou

video title

video title

Grandes marées: ces gens qui nous sauvent

Dans le Morbihan, désormais la 4éme région française en matière de tourisme. Des pompiers sont formés pour faire face aux accidents du type noyade-disparition en mer de plaisanciers ou de pêcheurs à pied.

Les forts coefficients de marée, attirent traditionnellement beaucoup de pêcheurs à pied sur les plages. Mais la préfecture maritime appelle à la vigilance. Avec des coefficients de 104 à 112 jusqu'à mercredi, la différence de niveau entre la pleine mer et la basse mer peut atteindre six mètres. De quoi surprendre un pêcheur imprudent...

Pour assurer votre sécurité, n'oubliez pas quelques consignes :

- prendre connaissance des horaires des marées.

- prévenir de votre destination et de votre heure prévue de retour

- prendre connaissance des conditions météorologiques,

- prendre son portable et connaître les numéros d’urgence : 112 ou 02 98 89 31 31 (numéro de téléphone du CROSS Corsen),

- respecter les zones de pêche et les interdictions définies dans les arrêtés préfectoraux du 21 juillet 2010 portant classement de salubrité et du 12 avril 2000

- respecter les tailles minimales de capture et quantités autorisées.

Afin de respecter les écosystèmes marins fragiles, toute pierre retournée dans la pratique de la pêche à pied doit être remise sur le champ dans sa position initiale. Il est strictement interdit de vendre ou d’acheter les produits de la pêche récréative. Ils sont réservés à la consommation exclusive du pêcheur et de sa famille. Toute infraction à la réglementation des pêches est susceptible d’entraîner des poursuites pénales.

P our l'association Robin des Bois, la pêche à pied « coûte très cher » aussi à la biodiversité. Elle "dégrade le milieu naturel par le piétinement, le déplacement des cailloux et l'emploi de techniques et d'outils parfois interdits", regrette l'organisation écologiste.

Sur le même sujet

Littoral, Raconte-moi ton surf

Les + Lus