• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes:procès suite à une saisie record de cocaïne

Le procès s'est ouvert ce lundi, sans le principal mis en examen.

Par Sylvaine Salliou avec AFP

video title

Rennes: premier jour de procès

Le réseau de trafic de cocaine a été démantelé l'année dernière. 4 personnes sont jugées à partir de ce lundi à Rennes, mais le principal suspect ne s'est pas présenté devant le tribunal.

Un procès consécutif à une saisie de 350 kilos de cocaïne en Martinique, en janvier

2010, s'est ouvert lundi matin à Rennes en l'absence du principal mis en examen, remis en liberté il y a un mois pour des raisons procédurales.

Trois autres jeunes gens de la région nantaise, soupçonnés d'être impliqués dans cette saisie, comparaissent devant le tribunal correctionnel, deux étant en détention préventive et le troisième libre sous contrôle judiciaire. Ce dernier doit répondre de "non justification de ressources" et les trois autres --y compris celui remis en liberté fin novembre-- de trafic de stupéfiants.

Agé de 29 ans, l'homme remis en liberté, de nationalité marocaine, a déjà été condamné à quatre ans de prison pour trafic de stupéfiants. Il est soupçonné d'être au centre de la plus grosse prise de cocaïne jamais réalisée sur terre dans les Antilles françaises, 350 kilos qui, coupés, auraient représenté jusqu'à plus de 1,5 tonne de drogue sur le marché du détail.

Pourquoi le principal suspect n'est pas là?

Un trafiquant de drogue récidiviste impliqué dans une importante saisie de cocaïne en janvier 2010 en Martinique a été remis en liberté en novembre à Rennes, sans contrôle judiciaire, donc un mois avant sa comparution devant un tribunal.

"Un imbroglio juridique initié par un pourvoi en cassation pour nullité de l'avocat est à l'origine de retards qui se sont accumulés les uns derrière les autres", laissant filer le délai l'expiration pour être jugé, avait expliqué une source judiciaire. "C'est décevant de voir une des règles procédurales font partir dans la nature un malfaiteur d'envergure, on manque de pragmatisme, la procédure doit être revue sur beaucoup de points", avait alors commenté un responsable policier.

L'homme remis en liberté, ne s'est pas présenté à l'audience ce lundi.


Une saisie de cocaïne d'environ 90 millions d'euros


Agé de 29 ans, de nationalité marocaine et déjà condamné à quatre ans de prison pour trafic de stupéfiants, il était au centre de la plus grosse prise de cocaïne jamais réalisée sur la terre des Antilles françaises : 350 kilos qui auraient représenté jusqu'à plus de 1,5 tonne de drogue sur le marché du détail, soit un chiffre d'affaires d'environ 90 millions d'euros.

C'est une information recueillie en septembre 2009 par l'antenne de Nantes de la direction interrégionale de police judiciaire de Rennes, qui a permis le démantèlement de ce réseau de trafiquants entre les Antilles et la métropole.

Le procès est prévu pour durer au moins deux jours.

Sur le même sujet

Robert Doisneau emmène le festival Etonnants voyageurs à la mer

Les + Lus