• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Smerecki, ancien Guingampais a-t-il une chance?

© AFP
© AFP

Le nom de l'ancien entraîneur de l'En Avant de Guingamp circule pour remplacer Laurent Blanc chez les Bleus.

Par Sylvaine Salliou

Laurent Blanc va quitter son poste de sélectionneur de l’équipe de France. Reste maintenant à lui trouver un successeur. Didier Deschamps, l’entraîneur de l’OM fait figure de favori, sauf qu'ils refuseraient selon plusieurs médias, ce lundi. On parle aussi de Paul Le Guen et de Francis Smerecki. Quelles sont leurs chances?

Didier Deschamps part favori. L’ancien capitaine des Bleus présente le profil idéal pour prendre les rênes de la sélection. S'il est sélectionné, il devra mettre un terme à son contrat avec l’OM, qui se termine en 2014. Il a un point faible, c'est son agent, le même que celui de Laurent Blanc, Jean-Pierre Bernès, agent très peu apprécié du président de la FFF Noël Le Graët.

Le deuxième choix pourrait être le Breton, Paul Le Guen. Mais le sélectionneur d’Oman a décliné quand il a été sondé il y a plusieurs mois, il a le droit de changer d'avis. 

Quant à la filière DTN, le nom de Francis Smerecki ressort, le sélectionneur des moins de 18 ans, un ancien de Guingamp (1993-1999), s’est distingué par sa droiture dans l’affaire des quotas. Mais bon, une nomination de Francis Smerecki est quand même assez improbable. Selon le JDD, Noël Le Graët "craint toutefois que la légèreté de son CV ne lui soit reprochée en cas de difficultés au début des qualifications pour le Mondial 2014. L’équipe de France, a l’image déjà précaire, ne peut se permettre de retomber dans ses travers".

Qui est Francis Smerecki?

Francis Smerecki est né en 1949, au Mans (Sarthe). Cet ancien footballeur français est aujourd'hui entraîneur. Il a joué au Mans, Laval, Paris FC et Limoges. Il a entraîné Limoges, Dunkerque, Valenciennes, Guingamp, Le Havre, Nancy et Laval. Actuellement, il est sélectionneur-entraîneur national à la Direction Technique Nationale depuis septembre 2004.

Quand il était à Guingamp... avec Noël Le Graët

Il a entraîné les joueurs de l'En Avant de Guingamp entre juillet 1993 et février 1999. Il a relevé l’En Avant de Guingamp, alors en National 1. Sous son impulsion, le club breton est monté en D1 deux ans plus tard, a disputé l’Intertoto -qu'il a remporté- en 1996 (1er entraîneur français vainqueur de cette compétition estivale), et a gagné ainsi le droit de disputer la Coupe de l’UEFA (contre l’Inter de Milan, match nul à San Siro 1-1 le 24 septembre 1996). L’EAG a aussi joué une demi-finale de la coupe de la Ligue contre Metz le 13 février 1996, et une finale de Coupe de France contre Nice le 11 mai 1997. Du beau travail, et c’est l’occasion pour Francis Smerecki -élu au passage Meilleur entraîneur de D1 en 1995 par France Football- de mesurer tout le chemin parcouru.

Le 15 février 1999, il quitte l’équipe bretonne pour rejoindre Le Havre. Il a aussi entrainé l’AS Nancy-Lorraine. Parti sans être parvenu à satisfaire les envies de montée du club lorrain, Smerecki a rejoint en 2003 Laval, son ancien club.

Décision dans un mois

Le Graët à un mois pour trancher car les Bleus retrouveront le terrain dès le 15 août contre l'Uruguay, avant d'attaquer trois semaines plus tard en Finlande les éliminatoires du Mondial 2014.

Sur le même sujet

Réaction des équipes de l'école primaire

Les + Lus