Tempête: la transat BtoB écourtée

Une "porte de sécurité" constitue la ligne d'arrivée au large du Portugal, afin de protéger la flotte d'une mer violente

Par Stephane GRAMMONT

En prenant la décision de neutraliser la Transat BtoB à la porte de sécurité (300 miles au large de Vigo), Jacques Caraes, Directeur de course, a choisi de privilégier la sécurité des bateaux et des hommes au regard des conditions météo exceptionnelles régnant sur le golfe de Gascogne.

C’est avant tout la violence de la bascule attendue la nuit prochaine qui a convaincu les autorités sportives à prendre cette décision. Des vents supérieurs à 50 nœuds, avec des rafales à 60-70 nœuds, une rotation de 90° du sud-ouest au nord-ouest en quelques minutes et derrière une mer croisée avec des creux moyens de huit mètres auraient cueilli la flotte juste alors qu’elle abordait le plateau continental. Ici, les fonds remontent de 4 000 à 150 mètres et provoquent une mer encore plus chaotique qu’à l’ordinaire.

Tous les moyens d'accueil sont mis en œuvre pour l’arrivée des bateaux à Lorient. Nous attendons les premiers skippers ce week-end, plus vraisemblablement dimanche.

François Gabart, vainqueur de la Transat BtoB !

Le monocoque MACIF a coupé la ligne ce jeudi 15 décembre à 00 heures 11 minutes 30 secondes. Il remporte donc une belle victoire pour sa première participation en solitaire au circuit Imoca.

Armel Le Cléac'h, second 

Ligne d'arrivée passée à 03 h 08 min 10 sec.

Armel Le Cléac'h sur Banque Populaire s'offre la deuxième place. Sur le parcours théorique de 2620 mn, Banque Populaire a affiché une vitesse moyenne de 11,434 nœuds.


Vincent Riou a passé cette ligne théorique en troisième position peu après 6h du matin.

Sur le même sujet

Les + Lus