• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

TK Bremen : le rapport du BEA Mer

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Le BEA Mer, Bureau d'Enquête sur les événements en Mer, publie un premier rapport sur l'échouement du cargo

Par Antonin BILLET

Deux facteurs selon ce rapport ont été déterminants : les très mauvaises conditions météo  mais aussi la gestion du mouillage par le commandant du TK Brémen, échoué le 16 décembre dernier sur le cordon dunaire d'Erdeven, dans le Morbihan.

De nombreuses interrogations persistaient quant aux circonstances de cet échouement.

Une catastrophe, dont on connaît aujourd'hui les détails :

Dans la nuit du 15 au 16 décembre, le TK Bremen quitte le port de Lorient pour mouiller à l'abri de l'île de Groix…

Le rapports du BEA Mer

Dans son rapport, le BEA, le bureau d'enquête sur les évènements en mer pointe les mauvaises conditions météorologiques : une mer très forte, un vent qui souffle à 165 km/h

mais surtout le BEA met en cause le capitaine du cargo maltais. Ce jour-là il ne mouille qu'une ancre au lieu de deux, et n'utilise pas le moteur du navire de manière adéquate. Conséquence : le TK Bremen s'échoue sur la plage d'Erdeven.

Pour les capitaines de navire, la faute est partagée, ils dénoncent les mauvaises pratiques de certains armateurs

Le BEA souhaite lui, responsabiliser davantage les capitaines.

Les recommandations :

Il émet ainsi deux recommandations : L'autorité portuaire devra distribuer le bulletin météorologique à l'équipage. En retour, le responsable du navire devra donner les raisons de son départ, en cas de mauvais temps.

Pour certains capitaines c'est une façon pour les autorités portuaires de se dédouaner en cas d'accident,  d'autres y voient une précaution de plus.

Car selon la loi, les autorités ne peuvent empêcher un navire que quitter le quai.

Quant à la suite de l'enquête, une information judiciaire est ouverte et le commandant du TK Bremen a été placé sous le statut de témoin assisté.

TK Bremen : le rapport du BEA Mer

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus