TK Bremen: l'enquête est en cours

Le parquet de Brest, compétent en matière de pollution maritime, a ouvert une enquête.

Par G. L et AFP

Des gendarmes chargés de l'enquête ont été hélitreuillés à bord du TK Bremen samedi en fin de matinée.
L'enquête doit déterminer si le commandant du navire, qui a choisi d'appareiller jeudi matin, quelques heures avant l'arrivée de la tempête Joachim, a commis ou non une faute du point de vue de la réglementation maritime.
Si les préfectures terrestres recommandaient toutes de ne pas prendre la mer, en droit maritime, le commandant est seul maître à bord et ne peut être empêché d'appareiller si son navire est en bon état et ne fait pas l'objet d'une saisie.
En outre, plusieurs spécialistes ont rappelé sur place samedi qu'en cas de gros temps, le maintien à quai de navires de cette taille n'est pas forcément recommandé compte tenu des dégâts qu'ils peuvent occasionner.
L'enquête devra donc aussi déterminer si, une fois en mer, des erreurs ont été commises dans la conduite du navire, a indiqué samedi une source proche du dossier. Le navire, contrôlé en juillet, était en règle, a rappelé vendredi la préfecture maritime.
Quant à l'avenir du navire échoué, des experts doivent rendre samedi après-midi le rapport qui décidera de son sort. "Il y a des craquelures sur la coque des deux côtés, sur le pont, mais c'est une observation superficielle, seuls des architectes navals pourront dire si la solidité du navire est suffisante pour être renfloué ou pas", a expliqué sur place l'adjoint au préfet maritime de l'Atlantique, Loïc Laisné.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus