Un repreneur pour Faurecia à St Nicolas de Redon

C'est une très bonne nouvelle pour le pays de Redon, Chatal annonce la reprise du site, un an après sa fermeture.

Par Sylvaine Salliou

Chatal qui travaille actuellement pour le Groupe Airbus, vient d'annoncer la reprise du site. Un énorme espoir pour les habitants du pays de Redon.

C'était il y a un an   l'usine Faurecia fermait. Aujourd'hui, Chatal qui travaille actuellement pour le Groupe Airbus, vient d'annoncer la reprise du site. Chatal est déjà implanté à Redon, l'usine redonnaise compte 70 salariés. En septembre 2013, ce site breton sera transféré vers St Nicolas de Redon avec ses 70 salariés. A l'horizon 2016, ils envisagent de doubler leur production et alors d'embaucher uen quarantaine de personnes supplémentaires.

La Communauté de Communes du Pays de Redon a activement contribué à la recherche d'un repreneur, dans une zone sinistrée par le chomage. Elle envisage aussi de développer la formation en lien avec le site, par le biais du lycée professionnel. Ce site pourrait devenir à terme un pôle de l'aéronautique très important.


Une bouffée d'oxygène dans la pays de Redon

 110 emplois devraient être créés. Les espoirs sont grands. La population du pays de Redon et notamment les anciens salariés de Faurecia, retiennent son souffle.

Faurecia à St Nicolas de Redon a fermé ses portes le 30 juin 2011. A l'époque,

Faurecia embauchait 165 salariés. En mars dernier, lors de la fin de la cellule de reclassement, moins de la moitié des salariés avaient trouvé un emploi.

Sur le même sujet

Les + Lus