Victime du Mediator

Il y a trois ans, Geneviève Guérault prend du Mediator contre le diabète. Six mois plus tard, elle est opérée du coeur.

Par Antonin BILLET

Il y a trois ans, Geneviève Guérault prend du Mediator contre le diabète. Six mois plus tard, cette rennaise est opérée du cœur. Ses ennuis de santé vont s’aggraver rapidement.

Désormais, chaque jour, elle a de multiples médicaments à prendre . Il faut y ajouter les prises de sang, les valves artificielles…

Elle attend beaucoup du procès du laboratoire Servier : une condamnation morale et financière. Geneviève fait partie des parties civiles à ce procès.

Report du procès ?

Elle ne veut pas croire que Jacques Servier puisse échapper à un procès. Cette question sera tranchée le 21 mai prochain par le tribunal correctionnel de Nanterre. Car lors de la 1ère journée, hier, l'avocat du laboratoire Servier a engagé une bataille procédurale dans le but d'obtenir le report du procès .

Geneviève Guérault n'est bien sûr pas allée à Paris. Elle ne se déplace que pour aller faire les courses ou se promener dans le quartier. Elle s’essouffle rapidement, ne peut plus plier les genoux… tout son quotidien est bouleversé depuis sa prise de Mediator.

Victime du Mediator

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus