Cet article date de plus de 4 ans

[INFOGRAPHIE] Neige de pollution : qu'est-ce que c'est ?

Depuis quelques jours, quelques flocons, dits "industriels" ou "de pollution", ont fait leur apparition à Rennes. Mais attention à cette neige qui n'est pas aussi normale qu'elle en a l'air. Jérôme Lecou, prévisionniste à Météo-France, nous éclaire.
© Stela Bouvin
Que se passe-t-il donc à Rennes ? Cela fait quelques jours que la capitale bretonne se réveille avec ses routes enneigées. Une neige dite "de pollution" qui porte bien son nom, car il s'agit en fait de particules de pollution qui ont cristallisé en raison du froid. Jérôme Lecou, prévisionniste à Météo-France, nous explique ce phénomène.

À noter également que des virus peuvent se fixer à ces particules et donc favoriser leur propagation.

Cette neige, qui contient donc particules et possiblement des virus, n'est donc pas saine. Cependant, au dégel, pas de risque : "Les particules vont être contenues dans l'eau liquide. Les risques d'évaporation sont limités", précise un autre prévisionniste de Météo-France.

Difficile à prévoir

Selon Jérôme Lecou, ces phénomènes sont difficilement prévisibles. "Il s'agit de phénomènes très localisés. Nos modèles de prévision ne sont pas assez fins dans les basses couches de l'atmosphère", affirme-t-il.

Pour résoudre ce problème, un peu de vent suffirait. "Il faudrait une masse d'air en provenance de l'Atlantique ou casser l'inversion de températures." Pas besoin de tempête toutefois : "Un vent de 30 km/h suffirait !" Et cela tombe bien : une perturbation va toucher la Bretagne, ce dimanche, et le vent se fera plus présent : la situation devrait donc changer pour le premier jour de 2017.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
neige météo pollution environnement société