Intempéries de l’été 2018 : 17 communes supplémentaires reconnues en état de catastrophe naturelle

© France 3 Bretagne - C. Rousseau
© France 3 Bretagne - C. Rousseau

Les mois de juin et juillet 2018 ont connu des épisodes pluvieux très soutenus en Bretagne. Des inondations s’en étaient suivies, notamment dans l’est de la région où la Vilaine avait débordé de son lit.

Par Corentin Bélard

Des coulées de boue avaient également ravagé des dizaines de communes. La plupart des municipalités, une cinquantaine, avaient été reconnues en état de catastrophe naturelle dès le mois d’août.

L’État a reconnu le 20 octobre l’État de catastrophe naturelle pour 17 communes supplémentaires, de toute la région bretonne.
En Ille-et-Vilaine, les municipalités de Gahard, Moutiers, Vitré, Argentré-du-Plessis et Erbrée s’ajoutent aux communes déjà reconnues.
Le Guerno, Muzillac, Péaule, Gourin, Larmor-Plage, Lorient, Port-Louis et Riantec obtiennent également ce statut de l’État dans le Morbihan.
Pour le reste de la région, Plaintel dans les Côtes-d’Armor, Irvillac et Saint-Hernin dans le Finistère, s’ajoutent à la liste.
 


Ce décret de reconnaissance d’état de catastrophe naturelle permet aux habitants sinistrés d’obtenir une indemnisation auprès de leur assurance. Ils ont dix jours pour les contacter, c’est-à-dire jusqu’au 30 octobre.

Sur le même sujet

Claude Renoult, maire de Saint-Malo, aborde l'aspect sécuritaire de l'événement

Les + Lus