• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Drian : « Daesh recule »

Jean-Yves Le Drian devant un avion Rafale / © GEORGES GOBET / AFP
Jean-Yves Le Drian devant un avion Rafale / © GEORGES GOBET / AFP

Dans une interview au Figaro, le ministre de la Défense fait le point sur la menace islamique, « qui s’est militarisée ». Selon Jean-Yves Le Drian, les jihadistes organisent le passage de migrants vers Lampédusa.

Par Stéphane Grammont

Jean-Yves le Drian estime qu'il y a "un risque majeur" que les jihadistes de l'Etat islamique (EI) organisent le passage de migrants vers l'île italienne de Lampedusa depuis les zones qu'ils
contrôlent en Libye, dans un entretien donné au Figaro.

Selon lui, la meilleure arme pour empêcher cela est l’opération militaire européenne « Sofia », à condition qu’elle étende ses activités dans les eaux territoriales libyennes, ce qui nécessite un accord international.

Interrogé sur l'éventuelle présence de forces spéciales françaises en Libye, évoquée par la presse en février, M. Le Drian s'est contenté de répondre : "Nous faisons des vols de reconnaissance. Je ne peux pas en dire plus".

Concernant la Syrie, le ministre de la Défense a assuré que "Daech recule. Nous avons obtenu des avancées significatives, comme à Ramadi, en Irak, et plus récemment à Hassaké et à haddada, deux villes syriennes qui ont été reprises à Daech grâce aux combattants kurdes".

"Je pense que nous pouvons atteindre les objectifs que nous sommes fixés: les reprises de Raqqa et de Mossoul. Les préparatifs avancent, notamment à Mossoul, qu'il faudra reprendre quartier par quartier. L'évolution sur le terrain est donc plutôt positive même si des difficultés demeurent", a-t-il ajouté.

A lire aussi

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus