Les haras bretons ont trouvé preneur

L'allée principale du haras de Lamballe / © Fabrice Leroy - France 3 Bretagne
L'allée principale du haras de Lamballe / © Fabrice Leroy - France 3 Bretagne

En début d'année l'Institut Français du Cheval et de l'Equitation (IFCE) a mis en vente 9 haras nationaux dont ceux d'Hennebont et Lamballe. Leur avenir posait alors question. Un accord a été trouvé. Ce sont les collectivités territoriales qui se sont portées acquéreurs.

Par Maylen Villaverde

Cela faisait plusieurs années que les salariés des haras nationaux de Lamballe et Hennebont craignaient pour leurs emplois. Car au niveau national l'institut français du cheval et de l'équitation ne cachait pas sa volonté de céder 9 des 22 haras nationaux, l'IFCE étant dans une "logique d'économie" selon les termes de Christian Vanier, son directeur général. Le dénouement intervenu il y a quelques jours avec la reprise des haras par les collectivités locales est donc une bonne nouvelle pour les équipes. 

Le site de Lamballe repris par le syndicat mixte pour 400 000 euros

Il y a quelques jours les collectivités territoriales (conseil régional, conseil général, Lamballe communauté et la ville de Lamballe) ont donc officialisé la reprise du haras situé non loin de la place Champ-de-Foire. Le site estimé à près de 4 millions d'euros selon une évaluation de France Domaine a été cédé au syndicat mixte pour 400 000 euros en raison d'importants investissements déjà effectués par les collectivités. Les treize agents conserveront leur postes.

Le projet d'avenir à Lamballe: développer les activités autour du cheval et les projets innovants

Les nouveaux gestionnaires envisagent de développer les activités du site avec les professionnels de la filière équestre bretonne. Dans leur communqué de presse ils évoquent notamment la poursuite des concours (d'élevage et sportifs), la formation ou encore la tenue de spectacles. En outre ils affichent la volonté de renforcer le rôle économique et patrimonial du site. Le musée Mathurin Méheut devrait y être installé, et un cheminement piétonnier est également prévu entre le Champ-de-Foire et le stade Saint-Martin.

Le haras d'Hennebont repris par Lorient Agglomération et la ville pour 750 000 euros

La vente du haras d'Hennebont a pour sa part été actée le 12 juillet dernier. La ville et Lorient Agglomération vont donc reprendre le site en investissant 375 000 euros chacune. Ces dernières, soutenues également par la région Bretagne et le conseil départemental du Morbihan ont confirmé la vocation équestre des lieux. Un soulagement pour toute l'équipe hennebontaise.

Les signatures des différents contrats devraient intervenir d'ici la fin octobre.



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus