Ligue 1 : Rennes balaye Saint-Etienne (3-0)

L'attaquant rennais Hatem Ben Arfa (au centre) avec ses coéquipiers après son but lors de la rencontre de championnat contre Saint-Etienne au Roazhon Park à Rennes - 10/02/2019 / © AFP - J.F. Monier
L'attaquant rennais Hatem Ben Arfa (au centre) avec ses coéquipiers après son but lors de la rencontre de championnat contre Saint-Etienne au Roazhon Park à Rennes - 10/02/2019 / © AFP - J.F. Monier

Le Stade Rennais poursuit sa belle lancée à domicile face à Saint-Étienne en s'imposant 3 à 0 et en restant invaincu à domicile depuis le début du championnat de Ligue 1.

Par T.P. avec AFP


Malgré ses errances défensives, Rennes a tout de même mérité sa victoire avec une belle compilation de temps forts et un Ben Arfa jouant plus simple qu'à l'accoutumée. L'ex-Lyonnais a par exemple mis Siebatcheu sur orbite, mais Ruffier a repoussé du pied (20e). 

Après le but de la tête de Niang, sur un corner obtenu et tiré par Bourigeaud (1-0, 21e), Grenier (26e), Niang (34e), Hunou (57e) et Sarr (59e) ont été dangereux, avant que Ben Arfa ne touche, lui aussi, le poteau d'un essai rasant du pied droit (74e).

Rennes a su ajouter deux buts en fin de rencontre par Ben Arfa (2-0, 87e) et Hunou (3-0, 90e), grâce à la vitesse de Sarr. 
 

Des Stéphanois qui perdent leurs nerfs

De leur côté, les Stéphanois ont souvent fait montre d'une maladresse devant la cage, malgré une défense bretonne très flottante. Diony a trouvé le poteau (27e minute) et Subotic a loupé le cadre de façon incompréhensible après une tête puissante de Kolodziejczak (42e).

Mais, surtout, après s'être sentis lésés d'un penalty pour une faute sur Hamouma (55e), les Stéphanois ont perdu leurs nerfs, avec notamment l'exclusion du coach Jean-Louis Gasset (60e) puis celle d'Hamouma (90e+1). La main de Perrin, provoquant le deuxième but rennais, sur un penalty de Ben Arfa, accrédite cette perte de contrôle (2-0, 87e).

Réaction de Julien Stephan, l'entraîneur rennais

"On est heureux du résultat. On savait qu'il s'agissait d'un match charnière pour recoller au haut du classement. Après, c'est un bon match face à une bonne équipe, le score est peut-être un peu sévère pour eux. On a été dynamique, solidaire, on a assez bien contrôlé les choses en deuxième période. On a eu des bonnes séquences de maîtrise, mais face à Saint-Etienne, on sait que ce ne sera pas le cas tout le temps... On est là, on a 36 points. On enchaîne après la victoire contre Amiens (1-0), on est à trois victoires en huit jours, avec Lille en Coupe de France (2-1), avec des progressions dans le contenu. On voulait bien entamer février, c'est fait".
 

Le plein de confiance avant la Ligue Europa

A cinq jours de leur 16e de finale aller de la Ligue Europa, jeudi, face au Betis Séville, les Rennais ont, ainsi, fait un petit plein de confiance mais payé au prix fort en perdant sur blessure, Jordan Siebatcheu (cuisse) et Bourigeaud (cheville).
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus