Arradon. La propriétaire pourra finalement habiter jusqu'à la fin de ses jours sa maison de vacances, menacée de destruction

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvaine Salliou
A Arradon, la maison de Pen er men, propriété de la famille Triboulet, devra être détruite d'ici janvier 2022, conformément à la loi Littoral.
A Arradon, la maison de Pen er men, propriété de la famille Triboulet, devra être détruite d'ici janvier 2022, conformément à la loi Littoral. © Manon Le Charpentier

Joël Mathurin, le préfet du Morbihan a accordé à la maison Triboulet, à Pen er Men, à Arradon, un sursis "humanitaire". Ljjo Triboulet, âgée de 86 ans pourra continuer d'y séjourner aux beaux jours, jusqu'à la fin de sa vie

Son fils, Christophe a appris la nouvelle suite à un rendez-vous fin novembre avec le préfet du Morbihan et le directeur départemental des territoires et de la mer du Morbihan. Un sursis humanitaire a été accordé, grâce à une AOT ( autorisation d'occupation temporaire ) valable 10 ans et renouvelable. 

L’AOT sera renouvelée sous le modèle Vernois ( du nom de Goulven Vernois aussi autorisé à habiter sa maison, au Quirion, à Arradon, jusqu’à la fin de ses jours ).

La mère de Christophe Triboulet pourra donc continuer à passer l'été dans sa maison de vacances, jusqu'à la fin de ses jours. Cette maison est située au bord de l'eau, à Arradon, dans le Golfe du Morbihan et devait être détruite en application de la loi Littoral.

Pour ma mère, c’est bien. C'est un beau cadeau de Noël

Christophe Triboulet, fils de la propriétaire

Cette maison propriété de la famille Triboulet, depuis 1935, n'est pas chauffée, elle est habitable d'avril à octobre et devait être détruite avant janvier 2022. 

La maison sera-t-elle détruite un jour ?

De recours en recours, devant le tribunal administratif et même la cour européenne de justice et suite à une campagne médiatique importante, la famille Triboulet a tout tenté et a obtenu gain de cause. Au décès de la mère de famille, qui habite à Caen, la famille Triboulet s’engage à remettre les clefs de la maison au préfet. 

"Ce n’est pas l’homme qui devra détruire cette maison classée par la Drac. C’est la nature qui reprendra ses droits, soit lors d’une grande tempête soit par la hausse du niveau de la mer" explique Christophe Triboulet.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.