• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Caudan : 66% du personnel de la Fonderie de Bretagne en activité partielle

La Fonderie de Bretagne a été touchée par un incendie. L'usine connaît désormais une activité partielle. / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP
La Fonderie de Bretagne a été touchée par un incendie. L'usine connaît désormais une activité partielle. / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Les deux tiers du personnel de la Fonderie de Bretagne sont au chômage technique suite à l'incendie qui a ravagé partiellement l'usine la nuit du 14 au 15 mai.

Par M.V


Une réunion a eu lieu ce jeudi après-midi à la Fonderie de Bretagne de Caudan entre la direction et les représentants des salariés. Elle fait suite au violent incendie qui a ravagé une partie de l'usine et la ligne de moulage dans la nuit du 14 au 15 mai. La direction a donc confirmé cet après-midi que la demande d'activité partielle a été acceptée par la DIRECCT (la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi) et concerne la période allant du 15 mai au 30 septembre.

 

250 personnes au chômage technique


Cette mesure de chômage technique concerne 66 % des salariés de la fonderie. Ce sont donc 250 personnes qui sont priées de rester chez elles pendant 4 mois et demi.

Les employés seront indemnisés à hauteur de 83% de leur salaire net. Insuffisant pour les représentants syndicaux. "Cela représente 15 euros par jour de perte. C'est beaucoup pour des petits salaires. On demande au groupe Renault de mettre la main à la poche pour compensera" explique Maël Le Goff délégué CGT.

Une trentaine de personnes va pouvoir continuer à travailler à temps plein dans les services administratifs et l'activité de finition usinage


La reconstruction de la ligne confirmée


La direction a également confirmer que la ligne de moulage détruite sera reconstruite. Un directeur de projet en charge de ces travaux a d'ailleurs été nommé. Il était présent à la réunion de ce jeudi. "C'est plutôt rassurant de voir que Renault va tenir son engagement et va bel et bien reconstruire la ligne" nous a confié le représentant CGT qui ajoute cependant "on avance à l'aveugle concernant les délais".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction des équipes de l'école primaire

Les + Lus