Cet article date de plus de 5 ans

Crise agricole : les grandes surfaces visées à leur tour

Après avoir occupé les axes principaux en Bretagne, les agriculteurs ont décidé de bloquer plusieurs grandes et moyennes surfaces.
Action des agriculteurs à Plouhinec
Action des agriculteurs à Plouhinec © S.Souiller
Des éleveurs ont entrepris jeudi de bloquer des grandes surfaces en Bretagne, afin de soutenir une proposition de loi Les Républicains sur la compétitivité agricole discutée au même moment à l'Assemblée nationale. Les accès à un hypermarché Leclerc à Vannes et à un supermarché Carrefour à Dol-de-Bretagne, (Ille-et-Vilaine) étaient bloqués dans le calme par plusieurs dizaines d'agriculteurs venus à bord de quelques tracteurs. Les manifestants laissaient passer les clients venus faire leurs courses à pied. 

Un texte à l'Assemblée

L'Assemblée nationale a rejeté jeudi une proposition de loi Les Républicains, soutenue par l'UDI, mais aussi par des manifestants en Bretagne, sur la compétitivité de l'agriculture et de la filière agroalimentaire, la majorité lui préférant ses réponses engagées ou annoncées à la crise. Après plus de trois heures et demie de discussion dans un hémicycle plus garni qu'à l'accoutumée un jeudi, le PS a fait voter une motion de rejet préalable du texte (53 contre 37), dont les articles et les amendements n'ont donc pas été débattus.

La ferme France brûle" et "la majorité (...) botte en touche

Philippe Gosselin (LR) ne comprend pas, tandis que Thierry Benoît (UDI) a regretté que la proposition de loi soit ainsi "renvoyée dans les cordes", alors même que son groupe avait voté la loi d'avenir pour l'agriculture. La proposition de loi, adoptée en décembre au Sénat, où droite et centre sont majoritaires, prévoit notamment "des allègements de charges, une remise en cause des normes inutiles, des aides à l'investissement et un rééquilibrage des relations commerciales entre industriels, grande distribution et agriculteurs". Ecoutez ce qu'en dit le ministre de l'agriculture
Stéphane Le Foll sur la crise agricole
Marc le Fur, député LR a un autre avis sur la question. Il regrette la décision de la majorité socialiste : "c'est très triste".

Marc Le Fur à l'Assemblée Nationale

Le parking du centre Leclerc de Vannes est vide
Le parking du centre Leclerc de Vannes est vide © S.Izad

Blocage aussi dans le Morbihan. A Ploërmel, 50 agriculteurs avec 18 tracteurs et 15 remorques sont rassemblés aux abords du parking du centre Leclerc, sans gêne à la circulation. A Locminé, 15 agriculteurs avec 12 tracteurs et 2 remorques se trouvent devant le Carrefour Market. La circulation n'est pas bloquée. A Gourin, aussi, 7 agriculteurs avec 2 tracteurs bloquent le parking du Leclerc et les clients peuvent accéder au magasin. L'ambiance sur les points de rassemblement est calme, selon les gendarmes du Morbihan. À Vannes et Lanester, Zone Police Nationale, des blocages de parkings de GMS sont en cours par les agriculteurs.

Dans le Finistère, les agriculteurs ont déversé des déchets devant un supermarché de Plouhinec. Il y a une douzaine de tracteurs.
Les clients ne peuvent entrer sur le parking
Les clients ne peuvent entrer sur le parking © S.Souiller
Supermarché bloqué à Audierne
Supermarché bloqué à Audierne © S.Souiller

Dans les Côtes d'Armor, le Leclerc de Dinan a baissé ses rideaux. Le centre-ville de Dinan a été bloqué.
Tweet de Emilie Chassevant


Les agriculteurs demandent des "négociations commerciales à la hausse et une juste répartition des marges". Ils ont prévu de poursuivre leur action de blocage des grandes surfaces jusqu'à demain, vendredi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculteurs en colère agriculture économie