Dominique, la première femme bûcheron en Bretagne milite pour la parité

Publié le Mis à jour le
Écrit par E.C

Bûcheron, la première en Bretagne, Dominique est désormais formatrice dans le milieu forestier. Elle a tracé sa route au sein d'un milieu très masculin. Les mentalités ont évolué mais les femmes doivent encore s'imposer. 


"Ils ne prenaient pas de filles, certains concours de l'ONF (Office national des forêts) étaient aussi interdits aux filles." Dominique Pirio se souvient de son entrée dans le milieu forestier, dans les années 70. À l'époque, les femmes ne sont pas forcément les bienvenues surtout lorsqu'elles veulent intégrer des formations scolaires ou des établissements spécialisées. Dominique finit par être acceptée à l'école des bûcherons de Charleville Mézières où elle passera l'examen final, avec une dérogation. 

Plus tard, elle profite parfois de l'ambiguïté de son prénom pour parvenir à obtenir des emplois, et créer la surprise. Après avoir été salariée dans des scieries, elle fait son chemin, devient technicienne forestière. 

Aujourd'hui retraitée, elle continue d'évoluer au milieu des arbres, en transmettant sa passion en tant que formatrice. Avec son association Clim'actions, elle ambitionne de replanter les arbres, en comptant sur le soutien d'entreprises locales du Morbihan. Élue municipale, elle s'engage aussi pour que la parité devienne visible. 
 
Dominique Pirio : la première femme bûcheron de Bretagne continue de s'engager