Accueil des demandeurs d'asile : les associations se mobilisent en pays de Lorient

Plusieurs associations se mobilisent pour l'accueil des demandeurs d'asile. / © Philippe Beaugey
Plusieurs associations se mobilisent pour l'accueil des demandeurs d'asile. / © Philippe Beaugey

Le réseau citoyen de soutien aux migrants sature dans le Morbihan, où les dispositifs de la préfecture ne suffisent pas à venir en aide à toutes les familles.

Par La rédaction

En France, c'est la loi : toute personne ayant déposé une demande d'asile en préfecture a en théorie le droit à un accompagnement au logement et à une aide, administrative notamment, tout au long de l'instruction de son dossier.

En pratique, il y a peu de place dans les centres d'accueil pour les demandeurs d'asile (CADA) et le 115 ne peut faire face à toute les demandes. Plusieurs associations dans le pays de Lorient se mobilisent pour pallier à ces carences, et éviter que d'autres familles n'aient à dormir dans la rue.

"Une personne qui est prise par le 115 va dormir 7 nuits en algeco, et puis va être remis dans la rue pour 3 ou 5 jours de carence. Donc, appliquons la loi", demande Paul Fromy, du collectif "HUNDA"- Hebergement d'Urgence de Nuit pour les Demandeurs d'Asile.

Les associations Béthanie ou le Collectif d'Accueil au Pays de Lorient tentent également de soutenir les 7 familles, environ 25 personnes, qui sont sans solutions d'hébergement dans le Pays de Lorient en cette fin décembre.

Reportage de Stéphane Izad et Philippe Beaugey, avec comme interlocuteurs :
  • Paul Fromy collectif "HUNDA"- Hebergement d'Urgence de Nuit pour les Demandeurs d'Asile
  • Dominique Lhoest, membre de l'association Béthanie
  • Damien Girard, Collectif d'Acceuil au Pays de Lorient
  • David Robert, Collectif d'Acceuil au Pays de Lorient
Il est possible de contacter l'association Béthanie au 0760361688, l'association Hunda au 0664026462.
Accueil des demandeurs d'asile : les associations se mobilisent en pays de Lorient

La Cimade interpelle le préfet du Morbihan

L'association la Cimade, acteur national de l'accompagnement des migrants et demandeurs d'asile, a publié sur son site un communiqué épinglant le préfet du Morbihan, Raymond Le Deun. L'association détaille deux dossiers dans lesquels, selon ses informations, la préfecture a agit de manière "illégale" en tentant d'expulser un monsieur guinéen et une famille arménienne en cours de demande d'asile. L'association dénonce une "course aux statistiques" et "condamne ces pratiques abusives et totalement illégales. La Cimade demande la fin de cet enfermement aveugle et violent."

 

Sur le même sujet

L'engagement de Kendal Breizh

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés