Dizoloit kanennoù Kernev-Veur gant Barrett’s Privateers – Découvrez les chants de Cornouailles avec Barrett’s Privateers

Publié le
Écrit par Arthur Thouvenin .

E touesk ar c’hantadoù a arzourien deuet d’ar Gouelioù etrekeltiek en em gav Barrett’s Privateers, ur strollad kanerien a vro-Gernev. Parmi les centaines d’artistes du Festival interceltique, on trouve Barrett’s Privateers, un groupe de chanteurs de Cornouaille britannique.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Dimerc’her d’abardae, war kae ar broioù keltiek, e oa tu kavout un tamm freskder edan an deltenn rannet gant bro-Gembre ha bro-Gernev. Enni e veze tu klevout kanennoù a vez kanet alies e tavarnioù Kernev-Veur, en tu all da vor Breizh, e Mervent bro-Saoz. Er strollad Barrett's Privateers e vez dreist holl paotred o kanañ met dec’h e oa ivez div blac’h evit eilañ anezhe.

Kanañ a reont e Saozneg. « Siwazh, eme John, ur mañson a veve e Breizh er bloavezhioù 90. Den ebet ne gomz ar yezh ken, ne vez ket mui komzet en un doare naturel. Ar yezh a zo marvet… » Ha skol ebet evit deskiñ ar yezh d’ar rummadoù yaouank.

durée de la vidéo : 38sec
John et Andrew dans le groupe Barrett's Privateers ©Arthur Thouvenin

Et en français...

Mercredi après-midi, sur les quais des pays celtiques, on pouvait trouver un peu de fraîcheur sous la tente partagée par le Pays de Galles et les Cornouailles britanniques. On pouvait y écouter des chants que l’on entend régulièrement dans les pubs cornouaillais, outre-Manche, au sud-ouest de l’Angleterre. Le groupe Barrett's Privateers compte surtout des hommes, mais hier se trouvaient également deux femmes pour les accompagner.

Ils chantent en anglais. « Hélas, se désole John, un maçon qui a vécu en Bretagne dans les années 90. Plus personne ne parle la langue, ce n’est pas du tout naturel. La langue est morte… » Et aucune école pour apprendre la langue aux jeunes générations.

Tous les soirs, du lundi au vendredi, dans l’émission "18h30 au FIL de l’interceltique", retrouvez de nouvelles informations sur le festival et des sessions acoustiques exclusives.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité